Thème : Les risques hydriques

L’eau peut avoir des effets importants sur la santé des populations. La lutte contre les maladies hydriques a contribué au développement du mouvement hygiéniste au milieu du 19ème siècle. Les graves épidémies et notamment celles de choléra et de fièvre typhoïde survenues en Europe occidentale jusqu’à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle ont aujourd’hui disparu. Les mesures d’hygiène publique - protection des captages d’eau, traitement des eaux, progrès de l’hygiène personnelle - ont permis de faire régresser en 60 ans les cas de typhoïde d’une base 100 en 1860 à 10 dans les années 1920 ; les progrès de la médecine curative (vaccinations, antibiotiques) les ont fait passer ensuite à 2 en 40 ans. L’éradication progressive de ces grandes épidémies d’origine hydrique est le fruit d’un travail de longue haleine. Le rôle de tout premier plan joué non seulement par la désinfection des eaux d’alimentation, en général obtenue par la chloration, mais également par la construction des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées et des mesures d’hygiène générale (gestion des déchets, habitat, …) a permis d’éloigner la plupart des maladies hydriques endémiques.

Autres thèmes associés à ce cours

La ressource à l’échelle mondiale | Gestion de la qualité de l’eau potable

Toutes les pages

Voir aussi sur Internet

Références associées aux articles

SPIP  Mise à jour : le 7 avril 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos