La médiation des connaissances

Le terme de connaissances, le plus souvent assimilé aux savoirs dits savants, défini la communauté qualifiée de “sachants”, par opposition aux praticiens (la recherche médicale par exemple, face à l’exercice de la médecine, celle des médecins traitants). Il existe pourtant une échelle de ces savoirs, de la recherche jusqu’aux applications au quotidien. Il est important de comprendre que les informations issues de la publication des résultats d’une enquête épidémiologique, subissent des transformations tout au long des chaînes de transmission qui les rendra plus opérationnelles.

Cette capacité à transmettre devient une compétence fondamentale dans l’exercice de la santé environnementale, comme dans d’autres domaines qui traitent du développement durable. Cette transmission de connaissances plutôt complexes, nous la qualifions de “médiation” des connaissances, qui peut prendre différentes formes à l’interface science/décision (élaboration des options politiques) ou science/société (robustesse sociale des options en accord avec les aspirations du corps social).

Références associées aux articles

SPIP  Mise à jour : le 8 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos