Ce qui a été traité dans ce cours et ce qui est à venir

Ce cours est une introduction en la matière. Il porte sur l’eau, mais seulement sous l’angle potabilité, en le situant au niveau local, c’est-à-dire proche du consommateur, mais en donnant aussi une perspective mondiale. Il présente d’évidentes limitations :

  1. Il traite de la ressource en eau sans abordé le cycle de l’eau. Celui-ci sera traité dans le deuxième semestre, dans une tentative de relier le milieu naturel (en particulier en lien avec l’eau (ruissellement, infiltration, milieu humide, masses d’eau...), la qualité de la ressource et les possibles usages.
  2. Il traite des risques sans toujours indiquer leurs origines (sauf pour la contamination microbiologique due au défaut d’assainissement). Nous aurons l’occasion par la suite de les détailler, d’étudier les pollutions occasionnées, les conséquences pour les écosystèmes et la santé.
  3. ll traite du système de gestion en le limitant à l’approvisionnement en eau potable. Pourtant il faut le placer dans un cadre plus large qui concilie les usages : agriculture, industrie, alimentation...

Parmi les points à retenir notons :
- La distribution très inégale de la ressource en eau et sa vulnérabilité (conséquence de la géologie, du climat, de densité de population)
- Les disparités géographiques et socio-économiques face à l’accès à l’eau potable de qualité (rareté de la ressource mais aussi développement)
- L’extrême diversité des risques microbiologiques et leurs conséquences (une classification est fournie et parfois les origines)
- Le lien entre ressource en eau potable et assainissement (ne serait-ce que par l’exemple historique de la lutte contre les épidémies dans les villes européennes au 19ème siècle)
- Les écarts entre ville et campagne, la première apportant des risques (liés à l’importance des déjections) et des possibilités de solutions (assainissement)
- L’exigence de qualité de l’eau distribuée, le cadre réglementaire
- Comment sont fixées les normes de qualité
- Le suivi sanitaire et les autres obligations, dans un contexte de continuité du service

La suite a été indiquée dès le début de cette page. Du cycle de l’eau à l’étude des étapes de son cheminement, une vision complète des usages et des voies de contaminations de la ressource, les obligations réglementaires qui s’appliquent aux différentes sources, mais aussi celles qui fixent les objectifs de qualité, enfin l’action publique pour gérer, protéger et garantir la pérennité de la ressource en eau.

Portfolio

Plan du cours

Portfolio

SPIP  Mise à jour : le 18 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos