Les risques sanitaires liés au déficit de l’accès à l’eau et à l’assainissement

Aujourd’hui, les maladies infectieuses liées à l’eau représentent moins de 1% pour les pays développés tandis que pour les pays en voie de développement l’eau contaminée, l’inadéquation des installations sanitaires et une hygiène insuffisante sont la cause d’une multitude de problèmes de santé.

On peut distinguer quatre types de maladies liés à l’eau (selon une classification proposée par Bradley en 1974 :

- les maladies hydriques transmises par l’eau, par exemple en cas de contamination par les rejets des humains et des animaux. Les pollutions sont transportées par ruissellement ou par infiltration contaminant ainsi l’eau potable et les aliments (bactéries et virus pathogènes). A titre d’exemple, la diarrhée constitue la première cause de mortalité des jeunes enfants. Elle se transmet par une eau contaminée par les fèces humaines ou animales et elle est plus fréquente lorsqu’il n’y a pas d’eau propre pour la boisson, la cuisine et le nettoyage.
- les maladies “lavables” par l’eau, c’est-à-dire celles qui sont associées à un manque d’hygiène. Celles-ci incluent le trachome et certaines maladies transmises par certains acariens (puces, poux, tiques...)
- les maladies qui sont transmises par des vecteurs liés à l’eau sont causées par des insectes qui n’ont pas de relation directe avec l’eau mais utilisent des animaux vecteurs vivant dans l’eau. Les moustiques constituent la partie la plus importante de ces insectes vecteurs. Les maladies transmises sont le paludisme, la dengue, la filariose ou encore la fièvre jaune. Il existe des moyens de prévention et d’élimination de ces insectes vecteurs permettant de limiter la diffusion de maladies mais ces solutions restent couteuses et non abordables pour la majeure partie de la population vivant dans les pays en voie de développement .
- les maladies aquatiques qui sont transmises par des organismes vivant une partie de leur vie dans l’eau et une autre en tant que parasites affectant les organismes humains, diminuant les capacités physiques et pouvant entrainer la mort. Parmi les plus connues citons la Schistosomiase et les maladies à helminthes.

La présence d’eau contaminée est un danger majeur et peut entrainer une épidémie.

A ces catégories de maladies transmissibles, nous devons ajouter les pathologies qui sont liées à la composition chimique de l’eau qui peuvent nuire à la santé humaine. Elles se déclarent en présence d’une eau de mauvaise qualité où la concentration mais également le temps d’exposition à la ou les substances dangereuses ont des conséquences néfastes sur la santé. Toutes ces problématiques de santé liées à l’eau augmentent les inégalités en terme d’espérance de vie. Le bilan dressé met en évidence l’inégalité des chances à l’origine qui affectent les populations et les nations. La simple présence de l’eau ralentirait les pertes humaines et économiques de ces pays et s’installerait en tant que médecine préventive.

Portfolio

Plan du cours

Portfolio

SPIP  Mise à jour : le 14 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos