Typologie des signalements

La mission principale des Cire est la veille sanitaire et la surveillance épidémiologique orientée vers l’alerte, afin de pouvoir réagir rapidement pour contrôler une situation. Les Cire apportent un appui méthodologique aux Ddass qui en font la demande, suite à la réception d’un signal sanitaire ou environnemental.

L’investigation de ces signaux, explicités ci-dessous, représente entre 40 % et 60 % de l’activité globale de chaque Cire. Les investigations faites par la l’InVS et les Cire sont toujours précédées d’une validation du signal qui suit la réception du signalement fait par un déclarant (en général riverains, association, mairie, médecins généraliste…).

En 2007, les Cire ont été impliquées dans le traitement d’environ 1000 signaux sur la France entière. La nature du signal influence le type de réponse apporté par les Cire. On distingue le signal environnemental du signal sanitaire :
- Le signal environnemental concerne une pollution environnementale, avérée ou suspectée, présente ou passée. Le signalant s’inquiète alors de l’impact sur la santé des populations en contact avec cette pollution. Pour ce type de signal : après recueil et analyse des informations disponibles, la Cire IDF pourra proposer, en lien avec la DDASS concernée, d’évaluer le niveau d’exposition des populations puis, le cas échéant, l’impact sanitaire. Schématiquement 2 outils majeurs sont mobilisables : l’évaluation quantitative des risques sanitaires et l’étude d’exposition par dosages de biomarqueurs.
- Le signal sanitaire a pour objet de la survenue de cas de pathologies ou symptômes que le signalant estime en excès ou atypiques. Après recueil et analyse des informations disponibles, la Cire pourra proposer en lien avec la DDASS concernée, une investigation épidémiologique.

Selon le cas, la réponse pourra prendre la forme d’un avis succinct (quelques heures de travail) ou nécessiter une investigation approfondie (plusieurs jours à plusieurs mois de travail) de la situation sur le terrain.

2 Messages de forum

  • Typologie des signalements 5 mars 2010 02:13, par Badji Placide

    1- InVS a-t-il des répondants aux niveaux régional ; départemental et/ou local ?

    2- Comment collaborent tous ces organes pour qu’il n’y aie pas de conflit d’attribution, de chevauchement dans les rôles, de double emplois ?

    • Typologie des signalements 5 mars 2010 08:08, par Yorghos Remvikos

      Le maître d’œuvre au niveau local est la CIRE (il y a une page qui leur est consacrée). Deux autres acteurs sont critiques, les services déconcentrés du Ministère de la Santé et ceux de l’Industrie et l’Environnement pour les risques liés aux activités industrielles.

      Chaque acteur a des attributions précises, inscrites dans la réglementation. Comme c’est souvent le cas, c’est les conclusions de l’enquête et leur restitution qui créent la polémique. Il en est question dans le module.

SPIP  Mise à jour : le 8 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos