Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis

Le journal Environmental Health Perspectives est la publication officielle du National Institute for Environmental Health Science des Etats Unis. C’est une référence internationale pour sa qualité et les textes publiés dans la revue font autorité. Il s’agit bien entendu d’une revue avec un comité de lecture, ce qui signifie que les textes sont soumis à l’acceptation par les pairs.

Quelles remarques vous inspirent d’une part le qualificatif de “commentaire”, d’autre part les appartenances des auteurs ?

53 Messages de forum

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 11 mai 2010 10:31, par Bataillard Caroline

    Le terme de "commentaire" se veut neutre et non contreversé alors que le contenu de l’article est une analyse fine des "manipulations" de données et d’informations par les industriels concernés par le CV suite à des résultats leur posant problème et donc à des mesures de protection pouvant en découler qui déséquilibreraient leurs fonctionnements. Les auteurs appartenant au NIEHS sont essentiellement des personnes issues de la recherche, qui sont principalement concernés par les recherches, les tests afin de produire des résultats les plus fiables possibles. Ils ont donc "génés" par une remise en cause des travaux de certains de leurs pairs au profit de l’EPA présenté ici comme ayant des relations privilégiées avec les industriels du secteur et donc une neutralité limitée.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 17 mai 2010 11:00, par Kana Paul Martin Jonas

    Le qualificatif commentaire fait penser directement à une présentation critique et objective des données scientifiques. De cette présentation, il est claire que les auteurs appartiennent à la société civile de défense des intérêts des consommateurs et des ouvriers.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 17 mai 2010 18:33, par Perez Munoz Antoine

    Le qualificatif de "commentaire" utilisé pour définir la teneur de cet article indique clairement l’intention des auteurs de livrer une analyse critique des travaux menés par l’E.P.A. et ayant conduit à sous-estimer le potentiel cancérigène du chlorure de vinyle. Les auteurs de l’article, membres d’organismes indépendants ou consultants, n’ont a priori pas de lien déclaré avec l’industrie chimique, ce qui renforce leur crédibilité et autorise la publication de leur travail dans une revue scientifique faisant autorité.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 18 mai 2010 15:45, par Ntongone Angore Praxede

    le qualificatif de commentaire traduit qu’ici nous avons simplement une interpretation globale du conflit d’interet qui a concerné le CV. dans la plus part des cas ce sont des scientifiques qui ont fait des etudes meme si ces dernieres etaient presques toutes financé part les industriels ce qui peut expliquer le fait que certaines informations capitales aient éte minimisées car si les industriels acceptent de financer des etudes c’est quelques part aussi le besoin d’avoir une main mise sur ce qui est publier surtout lorsques les resultats mettent fortement en cause leurs entreprises.

  • Les trois auteurs appartiennent à des instituts de protection de l’environnement. Le terme commentaire indique qu’il ne s’agit pas d’un article scientifique mais qu’ils expriment leur opinion au sujet de l’independance des évaluations.

  • Je trouve que ce terme est un peu neutre, en regard du contenu de l’article qui évoque des dysfonctionnements graves de l’US EPA par le passé, et suscite des doutes pour l’avenir.

    Je remarque que les auteurs ne sont pas impliqués dans l’industrie du CV à première vue, et ne travaillent pas pour l’US EPA. Ils s’expriment donc librement, mais au moyen d’une prestigieuse revue d’état qui a pourtant accepté cette virulente critique d’une institution gouvernementale : on peut penser que cet avis est donc partagé, par certains « pairs ».

  • le terme de commentaire est justifié car l’article est une suite de notes et rapporte ce qui s’est passe pour les enquêtes sur le C V l’appartenance des auteurs à l’industrie chimique ne peuvent qu’induire des biais et la dissimulation des résultats

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 30 mai 2010 13:56, par Assih Bawoumodom Tagba

    Le qualificatif de commentaire donné à ce document se justifie par le fait que les auteurs font la synthèse de plusieurs études sur le chlorure de vinyle, ce qui leur permet de faire des analyses et de tirer des conclusions qui comportent leurs propres visions des choses. Les auteurs de cette publication viennent de villes différentes. Ils sont issus de spécialités différentes et représentent des institutions différentes. Cette diversité devrait garantir la neutralité, la qualité et la véracité des commentaires.

  • le qualificatif << commentaire >> designe pour moi un appel lancé à reflexion de la part des auteurs de cet article. Vue les nombreuses contradictions qui foisonnent dans les resultats de ces etudes scientifiques, ce titre a pour objectif de susciter la reflexion et une analyse profonde de son contenu et laisse une libre appreciation à tous. Il est evident que les auteurs ne sont pas acquis a la cause des industriels.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 1er juin 2010 18:33, par Djeufa Heuchin Gile

    Commentaire = point de vue, interprétation ! un commentaire peut être assimilé à un point de vue ou une interprétation d’un problème, bien entendu en fonction de ses attentes ou intérêts !

    Parlant des auteurs, on constate que la grande majorité travaille pour les entreprises ou sont sous la surveillance des entreprises. Même ceux qui au départ sont crédibles, après des recherches sont victimes de la menace ou pression exercées par les entreprises ! Comme si bien dit, c’est le poids de l’industrie qui l’emporte sur la capacité du public, des syndicats et des associations ! En conclusion, la fiabilité des résultats publiés dépend étroitement des volontés des industriels voire de leurs intérêts ! Il faut penser enfin associer toutes les parties prenantes dans les recherches menées, aussi, elles doivent être indépendantes !

  • L’intitulé "commentaire" fait référence à une réaction à une publication ou à un avis sur des faits. Les auteurs ont publiés ces "commentaires" pour "expliquer" que ce qu’ils voyaient nétait pas ce qu’ils croyaient. "commentaire" donne aussi l’impression que les auteurs ont une certaine hauteur et qu’ils sont plus crédibles. Les appartenances des auteurs devraient aider à obtenir des infos les plus sûres, mais les intérêts commerciaux autour ne peuvent que les avoir influencés négativement.

  • Le qualificatif « commentaire » comme titre de l’article montre qu’il ya eu une polémique non pas autour du caractère cancérigène du Chlorure de Vinyle mais sur la norme à établir. Le caractère cancérigène du CV fut démontré par les résultats de plusieurs études réalisées depuis 1969. Le débat étant donc campé sur les normes à établir en tenant compte des valeurs actuelles et non des valeurs préétablies. L’exposition n’étant pas caractérisée sur des études épidémiologiques, le potentiel cancérigène du CV fut estimé que sur la base d’essais réalisés sur des animaux. Les auteurs appartiennent à des firmes industrielles et ont eux même réalisé ces études mais ont des positions différentes par rapport aux résultats des recherches antérieures et actuelles.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 5 juin 2010 08:26, par Andrianomenjanahary Fenosoa

    Le qualificatif de commentaire se définit ici comme l’interprétation d’une nouvelle information présentant une certaine divergence au niveau des résultats. Il s’agit en fait de démontrer publiquement la raison d’une mise à jour des nouvelles données toxicologique. Au niveau des auteurs, leurs appartenances sont plus pour l’intérêt du public.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 5 juin 2010 13:04, par Mohattane Nour Eddine

    Le qualificatif commentaire et une explication que l on peut ajouter a un sujet avec des remarques pertinentes c est ce qui apparait dans cet article qui nous donne des remarques sur l interprétations des résultats les financements des études et leurs relation avec les conclusions. Vu que les chercheurs st financiers ou appartiennent a des firmes d industries (très puissantes) cela pose un grand problème a l interprétation des résultats, on ne peut pas avoir confiance a leurs résultats tant qu’il n y aura pas d autres chercheurs neutres et financer par l argent publique

  • Qualifié de commentaire, car il ne représente pas les résultats d’une étude mais des points de vue. On peut le considérer comme une contre expertise. L’appartenance des auteurs : sont des experts, indépendants.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 7 juin 2010 18:11, par Djilo Tonmeu Carine

    le qualificatif "commentaire" de l’article nous emmène à penser que les auteurs ne prennent pas position et qu’ils présentent simplement les faits. ils sont prudents dans la présentation des faits, ceci peut s’expliquer par leur nationalité. Ils sont tous chercheurs américains et appartiennent à des grands centres de recherche de leurs pays et leurs déclarations pourraient avoir des bouleversements dans le monde scientifique et en même temps réduire les ventes des industries

  • Le processus externe de « contrôle par les pairs » (peer review process) de l’EPA est censé assurer qu’une évaluation scientifique crédible est produite. Or au moins sept des dix-neuf « reviewers » (vérificateurs) externes de l’évaluation du CV étaient des employés ou des consultants de l’industrie chimique ; quatre étaient des représentants du gouvernement, et pas un ne représentait les syndicats ou des groupes d’intérêt publique (EPA 2000b). Ce comité de pairs a accepté l’assertion de l’agence selon laquelle les limites de l’exposition humaine fondées sur le cancer du foie seraient suffisamment protectrices contre les cancers développés dans d’autres tissus. Il a rejeté l’ajout de tout facteur d’ajustement protecteur tenant compte du risque de cancers non hépatiques (EPA 2000a). ceci nous montre clairement que le comité de contrôle n’est pas partial ni objectif dans ses décisions. du fait de son appartenance au groupe pollueur et pour préserver les intérêts de la main qui la nourrit, il omet d’importantes données ou les sous estime. ce travail scientifique publié nous amène à nous poser des questions sur la moralité des auteurs : préserver le profit de l’entreprise ou préserver l’environnement et la santé de la population ?

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 9 juin 2010 07:09, par Malergue Christelle

    Le NIEHS au sein de l’EPA fait effectivement autorité mais entre autre pour des économie de ressources et de temps, l’EPA travaille en étroite collaboration avec l’industrie qui lui fournit un certain nombre de mesures et de résultats. Les auteurs du NIEHS ne sont peut-être pas non plus neutres et il faut s’interroger sur leur origine et leurs intérêts. Peut-être appartiennent -t-ils à l’industrie à haut niveau et ont-ils des intérêts commerciaux et économiques à défendre au dépend de la fixation de normes trop contraignantes qui suivraient la reconnaissance de la toxicité du CV. On voit dans l’étude que les résultats sont progressivement commentés et biaisés de longue date : même si les mesures initiales sont justes les commentaires qui vont avec sont inadaptés (cf Doll). De plus, les démentis successifs des épidémiologistes qui suivent, induisent une série d’erreurs d’évaluations qui conduisent l’EPA à sous estimer le risque cancérigène du CV.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 9 juin 2010 07:13, par Malergue Christelle

    Le NIEHS au sein de l’EPA fait effectivement autorité mais entre autre pour des économie de ressources et de temps, l’EPA travaille en étroite collaboration avec l’industrie qui lui fournit un certain nombre de mesures et de résultats. Les auteurs du NIEHS ne sont peut-être pas non plus neutres et il faut s’interroger sur leur origine et leurs intérêts. Peut-être appartiennent -t-ils à l’industrie à haut niveau et ont-ils des intérêts commerciaux et économiques à défendre au dépend de la fixation de normes trop contraignantes qui suivraient la reconnaissance de la toxicité du CV. On voit dans l’étude que les résultats sont progressivement commentés et biaisés de longue date : même si les mesures initiales sont justes les commentaires qui vont avec sont inadaptés (cf Doll). De plus, les démentis successifs des épidémiologistes qui suivent, induisent une série d’erreurs d’évaluations qui conduisent l’EPA à sous estimer le risque cancérigène du CV. De même le comité de lecture n’est peut-être pas complètement neutre et a pu être influencé/payé par l’industrie. D’après l’étude parmi les pairs plusieurs représentaient l’industrie du vinyle et aucun les syndicats et représentants des ouvriers qui avaient développé des pathologies...

  • Les commentaires sont partisans et les auteurs ne sont pas neutres, car ils sont soit des employés ou des consultants de l’industrie chimique.

  • Il s’agit d’un commentaire et non d’un article scientifique

  • le qualificatif commentaire fait référence à un texte qui tient lieu de loi, car justement de part l’appartenance des auteurs aura une influence sur le lecteur qui ne pourra mettre en doute les faits décrits. le terme commentaire, démontre que les auteurs l’ont rédiger avec une certaine hauteur.

  • Les auteurs de l’article ne sont pas des scientifiques : ce sont des indépendants, associatifs ou membres d’ONG. Peut-être que les règles de l’édition scientifique ne les autorisent pas à publier un "vrai" article scientifique, d’où la publication sous forme de "commentaire".

    Le qualificatif de commentaire peut également donner à penser qu’il s’agit d’un article ouvert au pairs, et donc aux critiques de la communauté scientifique, malmenée dans cet article...

  • Le qualificatif "commentaire" n’est pas adapté au contenu de l’article. D’ailleurs le titre "commentaire" est assez vague pour un article qui paraît dans une revue de renommée.

    Les appartenances des auteurs laissent entrevoir que ceux-ci n’ont pas de compétences dans les disciplines de sciences de santé environnementales telle la toxicologie.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 10 juin 2010 15:58, par Mbaye Papa Mohamed

    Les remarques que nous inspirent : -d’une part le qualificatif de commentaire c’est le caractère discutable des résultats d’une telle étude ; -d’autre part les appartenances des auteurs c’est le manque d’objectivité des représentants de l’industrie chimique sachant qu’ils sont là pour défendre leurs intérêts.

  • Les données des differentes etudes sont plutot commentées que publiées sans nous présenter les méthodes utilisées pour arriver à ces conclusions

  • Les données des différentes études sont plutôt commentées que publiées sans nous présenter les méthodes utilisées pour arriver à ces conclusions. Les auteurs appartiennent à l’industrie chimiques ou sont financés par elle.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 11 juin 2010 10:57, par Kodjirangue Ngartonan

    On n a pu remarquer que l’article en question traite de problème de contradiction sur l’effet de CV sur la santé et sa qualification comme cancérigène.ce qui permet de donner le nom commentaire à l’article . l’appartenance des auteurs de cet article nous fait remarquer que les auteurs sont d’une part des chercheurs scientifiques et d’autres part des industriels utilisant le produit (CV).

  • Le qualificatif de commentaire : Le texte (l’article) n’est pas un compte rendu, ni un rapport d’expérience ou d’étude. Il est plutôt une revue avec une approche totalement critique d’études (assorties d’expériences) menées dans le cadre d’un dispositif connu. L’article se base donc sur les résultats des expériences menées ainsi que les divers rapports et conclusions dans ce cadre. Toutefois, l’article n’est point resté neutre : dès le début, il affiche un parti-pris, une position précise. Il s’agit plus de critiques (commentaires critiques) plutôt que d’un commentaire en tant que tel, avec une impartialité affichée.

    Appartenance des auteurs : Les auteurs sont de trois institutions différentes : 1- Natural Resources Defense council, Washington D.C., Etats-Unis ; 2- Consultance en environnement, Garrett Park, Maryland, Etats-Unis ; 3- Institute for Agriculture and Trade Policy, Minneapolis, Minnesota, Etats-Unis. Les provenances sont bien variées : une institution étatique ; la société civile/ secteur privé, représenté par un consultant spécialisé ; et une institution universitaire, donc scientifique par excellence. Cette composition est indispensable pour assurer plus de crédibilité aux analyse.

  • En Afrique et plus particulièrement au Bénin, un Consultant dans une étude pareille peut être considérée comme étant de la société civile, neutre et susceptible de défendre l’intérêt des population, se faisant aider de ses connaissances, de son expertise.

  • Ici est plus commenté l’ensemble des moyens que tente les industriels pour masquer la realité sur la dangerosité de leurs produits plutot qu’une etude en règle Les auteurs appartiennent à l’industrie ou sont financés par celle - ci.

  • Le qualificatif de commentaire nous fait croire au fait que l’on attire l’attention des auteurs de l’article sur des manquements ou des écarts sur lesquels des besoins d’éclaircissement ou d’investigation demeurent et qui justifie de voir d’autre publication pour lever l’incertitude ou le manquement. Les auteurs semblent appartenir à des groupes de défenses et de protection de l’environnement.

  • le rapport toxicologique de l’agence, préparé avec d’importantes contributions de l’industrie chimique, a réduit les mesures de sécurité sur ces deux points. Premièrement il sous-estime le risque de cancer touchant d’autres organes que le foie. Deuxièmement, il diminue le pouvoir carcinogène du CV d’un facteur 10 par comparaison aux valeurs utilisées précédemment, diminuant ainsi les coûts et l’étendue des mesures de dépollution. ce texte montre que le qualificatif de commentaire et les appartenances des auteurs. En effet, aussi bien pour le commentateur, que pour les auteurs il fallait avec la subvention des industries chimiques minimisaient les risques liés au CV.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 12 juin 2010 14:07, par Andriamanana Tiana

    Le "commentaire" se veut être une remarque/ une synthèse neutre par rapport aux études entreprises. Cependant, les "commentaires" se rapprochent plus des "critiques" car la publication du NIEHS reproche la focalisation de l’EPA sur le cancer hépatique et la diminution du pouvoir carcinogène du CV d’un facteur de 10. En effet, les résultats d’étude des auteurs se penchent surtout vers l’intérêt de leur financeurs qui font partie de l’industrie chimique.

  • Mes remarques sur le qualificatifs "Commentaire" : Il nous décrit ici, le contexte du problème, les différentes actions entreprises, les résultats succeints enregistrés et leur analyse. Il nous donne également, les réactions des acteurs impliqués dans la gestion du problème.

  • Remarques sur le Qualificatif"Commentaire" : Il nous décrit ici, le contexte du problème, les actions entreprises, les résultats succeints enregistrés et leur analyse.Il nous donne également les réactions des acteurs impliqués dans la gestion du problème. Il fait ressortir également les enjeux des parties prenantes en ce qui concerne la validation/détermination des types de cancers ou de maladies liés à l’exposition d’une sbstances.

    Appartenance des auteurs : Dans leut grande mjorité, ils sont des Experts (médecins, Toxicologues) idépendants sollicités par les firmes. D’autres par contre sont des employés des firmes ou des agences/instituts international de recherche.

  • Le qualificatif de commentaire laisse supposer qu’il existe des points d’ombre et que des explications sont nécessaires par rapport à la façon dont le cas a été traité en faisant allusion aux enjeux sanitaires et environnementaux y relatifs.

    Les auteurs appartiennent à des institutions de niveau supérieur en matière scientifique, de protection des Ressources naturelles, de l’environnement et de définition de politique. Leur commentaires ne peuvent pas passer inaperçus.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 16 juin 2010 13:37, par Hashazimari Jean-Marie

    1. Les données statistiques utilisées pour inclusion à l’étude ont été sous-estimées.

    Les résultats de l’analyse ne reflètent pas la réalité, ils ne sont pas représentatifs.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 3 janvier 2011 12:01, par Emmanuelle Beaugrand

    Ce titre laconique, qui ne précise pas sur quoi porte LE commentaire (au singulier), prend tout son sens à la lecture de l’article : le lecteur comprend vite qu’il n’est pas question de remarques ou d’explications sur les différentes études sur les effets de l’exposition au CV et aux PVC, mais d’un éclairage fondamental sur le manque total d’indépendance de ces études, même (et surtout) celles menées par des agences publiques, sur la validité des conclusions qui sont publiées sur les sites officiels et sur les conséquences que cela a sur la population.

    Les auteurs, qui appartiennent aux agences publiques, dénoncent des pratiques qui leur sont imposées, qui sont inacceptables, tant du point de vue scientifique que déontologique, qui vont à l’encontre des principes de base de toute étude scientifique. Ils dénoncent les résultats publiés par les agences auxquelles ils appartiennent ; résultats, auxquels ils ont potentiellement contribué. Ceci met en évidence l’importance du pouvoir de l’industrie et des moyens de pression dont elle dispose. Au delà des études sur le CV et les PVC, le doute est semé sur les conclusions et les normes d’exposition aux différents polluant, par ceux là même dont le travail en est à l’origine .

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 5 janvier 2011 11:13, par Yapi Apollinaire

    Les remarques que nous pouvons faire sur le qualificatif de commentaire est que plusieurs études ont été menées sur le chlorure de vinyle avec des résultats qui sont parfois différents.

    Selon leurs appartenances les auteurs donnent des résultats selon leurs intérêts

  • Le NIEHS est une institution complémentaire de l’EPA, mais certaines de leurs activités se recoupent. L’article est très critique sur le rôle et l’impartialité des membres de l’EPA. Le NIEHS sait potentiellement que l’article peut faire du bruit. Il choisit le terme de "commentaire" pour afficher une certaine neutralité par rapport à la position des auteurs et ne pas se mettre directement à dos l’EPA.

    2 des auteurs appartiennent au monde associatif, l’une est active dans une ong environnementale : on est dans un cas classique ou des représentants de la société civile demande aux autorités publiques d’intervenir ou d’au minimum jouer leur rôle face aux pressions des industriels.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 8 janvier 2011 17:52, par Demonmerot Florent

    Le qualificatif de "commentaire" me paraît presque ironique, car il masque en fait une critique sévère des conflits d’intérêt des scientifiques chargés de l’évaluation du risque au niveau de l’EPA. Le processus externe de « contrôle par les pairs » ne semble plus du tout fiable, selon les auteurs, du fait notamment de l’appartenance de la plupart de ces scientifiques à des industries faisant pression pour diminuer le risque évalué des substances qu’ils utilisent et donc pour éviter que les conclusions de l’EPA ne puissent nuire à leurs intérêts économiques.

    Les auteurs semblent eux appartenir à des organismes indépendants vis-à-vis des industries en question et de ce fait jouissent d’une liberté dans leur jugement

  • le qualificatif de commentaire signifie que les pairs apportent des avis scientifiques dument prouvés pour une évaluation scientifique crédible.

    l’appartenance des auteurs se rapporte au caractère impliquant si les pairs peuvent avoir une indépendance et une neutralité pour prendre des décisions appropriées.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 13 janvier 2011 04:47, par Nguimgou Signing Bienvenu

    Le qualificatif de commentaire traduit ici l’idée d’un résultat fourni par National Institute of Environmental Health Sciences qui n’est pas approuvé par la toute la communauté scientifique. Ceci ouvre à une réflexion de tous les acteurs œuvrant dans le domaine de santé à prendre position(critique). Les auteurs appartiennent tous aux employés de la société ou aux chercheurs de l’industrie associés aux représentants du gouvernement sans l’implication de la société civile et des représentants des Syndicats. Ceci rend des résultats moins fiables aux yeux du Grand public (

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 14 janvier 2011 17:55, par Diene Ndeye Maimouna

    Le qualitatif "commentaire" laisse penser qu’il y a des manquements ou des choses à redire sur un travail déjà fait. Les auteurs sont tous des experts dans leur domaine

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 17 janvier 2011 00:17, par Perez Marie-Elisabeth

    Sous le vocable « commentaire », cette publication constitue en fait un important travail de synthèse, à la fois scientifique et historique, sur l’évaluation des risques professionnels du chlorure de vinyle (CV). L’histoire de la gestion du risque lié au CV aux États-Unis constitue en effet un exemple emblématique de conflit d’intérêt (entre des experts de l’EPA et l’industrie chimique) et de lobbying industriel (de la part de la CMA). Il faut donc considérer ici le terme de « commentaire » au sens d’« analyse critique » du processus officiel d’évaluation du risque lié à une substance. Cette analyse donne à voir comment un organisme censé protéger la santé des travailleurs et de toute la population, l’EPA, s’est discrédité en choisissant de servir des intérêts industriels privés plutôt que celui de la santé publique.

    *********************************************************************************************************************

    2 des 3 auteurs sont respectivement membres :

    - d’un important regroupement environnementaliste (1,3 million de membres !) riche de sa propre expertise qu’on peut qualifier de citoyenne, grâce à plusieurs centaines de scientifiques, de juristes etc.
    - d’un « institut pour l’agriculture et les politiques commerciales » qui prône une agriculture soutenable respectueuse de la santé des citoyens.

    Le 3e auteur est un consultant en environnement.

    ***************************************************************************************************************

    Cet article paru dans une excellente et fameuse revue scientifique à comité de lecture est donc écrit par 3 auteurs qui ne sont pas des scientifiques institutionnels, chercheurs au NIH ou au CIRC. Il émane de la société civile, de l’expertise citoyenne, et dénonce un grave dysfonctionnement des instances sanitaires (ici l’EPA) que de nombreux ouvriers et utilisateurs de produits à base de PVC ont dû payer de leur santé ou même de leur vie. La prise en considération de ces nouveaux « experts » indépendants de l’Etat et de l’industrie qui œuvrent pour le bien public est légitime car les processus démocratiques mis en place pour protéger les citoyens ont failli.

  • Le qualitatif de "commentaire" n’est que la décision finale du journal de l’entreprise. Toutes les réponses contenues dans ce journal visent bien entendu à accroître non seulement les qualités de l’entreprise mais aussi l’image de marque de l’industrie à travers une gestion dite "efficace et exemplaire de l’entreprise à travers une politique de gestion des catastrophes occasionnées par la pollution sur l’environnement. Conclusion : Une telle décision du comité de rédaction du journal sape les conséquences et les effets néfastes de l’activité industrielle de la société sur l’environnement.

  • Le Qualificatif commentaire renvoie à un besoin des auteurs de présenter les faits et de laisser aux lecteurs la peine de juger de manière objective. Les Auteurs sont certainement des écologistes, où du moins des scientifiques défenseurs de l’environnement.

  • Conflits d’intérêt : le cas du chlorure de vinyle aux Etats-Unis 24 janvier 2011 14:00, par Loko Yeyinou Laura

    Le qualificatif de “commentaire” donnée à cet l’article évalué par des pairs, m’inspire une présentation des informations et des opinions personnelles portant sur les résultats issues des études épidémiologiques en ce qui concerne le chlorure de vinyle.

    Les auteurs de ce « commentaire » doivent appartenir à des groupes d’intérêt publique ou syndicats car comme nous l’avons lu, les différentes firmes de l’industrie chimique ont eu une influence sur les résultats des différentes études épidémiologiquesmenées, soit en employant les épidémiologistes chargés des recherches, soit en finançant les études épidémiologiques. En plus, au moins sept des dix-neuf « reviewers » de l’évaluation du chlorure de vinyle était des employés ou des consultants de l’industrie chimique ; quatre étaient des représentants du gouvernement, et pas un ne représentait les syndicats ou des groupes d’intérêt public.

  • les commentaires laissent des insuffisances sur les conclusions des differentes etudes.les auteurs sont des medecins de firme

  • le terme "commentaire" vient du fait que le texte présente des opinions beaucoup plus individuelles basées sur les relations quelques ambigües qui ont liées certains experts avec les responsables de la firme ; donc il va s’en dire que les vrais résultats des recherches n’ont pas été divulgués à temps

  • un commentaire donne un avis une vision de son auteurs ou de ses auteurs sur un travail donné.ses auteurs sont fortement liés pour la majorité aux entreprises ayant un intérêt avec le CV(producteurs,vendeurs,utilisateurs...)

  • Le qualificatif de ’’commentaire’’ nous inspire les remarques suivantes:l’article veut banaliser les effets toxicologiques du chlorure de vinyle. L’article veut monter également que tout ce qui se dit sur le chlorure de vinyle n’est pas totalement juste. Les auteurs de l’article proviennent peut-être du monde industriel ou sont influencés par le pouvoir financier du monde industriel.

SPIP  Mise à jour : le 14 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos