Les usages de l’eau et l’évolution de la consommation

Nous nous contentons ici de citer les grandes catégories d’usages, afin de situer le problème sur le plan quantitatif. L’agriculture représente 70% de l’utilisation du 1% de la ressource mondiale utilisable et l’industrie 20%.

En clair, l’ensemble des autres usages humains ne correspondent qu’à 0,1% de la ressource. Ceci bien sûr ne doit pas masquer les inégalités en fonction de la disponibilité locale de la ressource. La photo ci-contre montre les femmes au Malawi qui creusent des trous dans le lit des rivières asséchées pour puiser de l’eau, alors que les ressources en Guyane française correspondent à des centaines de milliers de m3 par individu et par an. Un enfant né dans les pays développés consomme 30 à 50 fois plus d’eau qu’un enfant des pays en voie de développement.

Alors que la consommation mondiale qui a doublé dans les 50 dernières années excède aujourd’hui la capacité de renouvellement des aquifères, les besoins continuent à croître, en particulier pour l’irrigation en agriculture. En même temps, le déversement de polluants (entre autres, métaux lourds, solvants, pesticides) en plus de la contamination pour manque d’assainissement adéquat dans les lacs, les rivières et la mer continuent à s’accumuler.

L’accès à la ressource reste très variable. Il est fortement dépendant des conditions géologiques, climatiques et de la densité de la population. Dans les dernières années, la disponibilité moyenne par habitant a fortement diminué, passant de 17000 m3 en 1950 à 7500 m3 en 2000. Elle est attendu qu’elle passe à 5000 m3 en 2025.

Le changement climatique affectera le cycle de l’eau soumettant au stress hydrique une proportion croissante de la population mondiale [1]. L’action vis-à-vis des changements globaux reste primordiale, mais l’amélioration de la gestion de la ressource se décline à tous les échelons territoriaux. Comme il est possible de le constater à la lecture du pacte d’Istambul sur l’eau (document joint), adopté par les autorités locales et régionales au dernier Forum Mondial sur l’Eau, tenu à Istambul en mars 2009.

1 Message

  • Les usages de l’eau et l’évolution de la consommation 4 novembre 2010 12:41, par Kouassi NGuessan

    Bonjour professeur ! Sur cette partie on nous dit que le 1% de l’eau utilisable est répartie comme suit :
    - 70% pour l’agriculture
    - 20% pour l’industrie
    - 0,1% pour les autres usages ? N’est-ce-pas plutôt 10% pour les autres usages ?

Notes

[1] Selon certaines estimations 47% de la population mondiale pourrait être concernée à l’horizon 2030

Portfolio

Plan du cours

Portfolio

SPIP  Mise à jour : le 18 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos