Usages, voies de contamination et risques liés à l’eau

L’eau a toujours été nécessaire pour la pérennité de l’être humain. Cette ressource a, d’abord, été utilisée pour répondre à des besoins primaires. Aujourd’hui, les usages se sont diversifiés vers des besoins économiques, industriels, de loisirs…

Eau et l’organisme humain

Le corps humain est principalement composé d’eau. La quantité moyenne contenue dans un organisme humain est de 65% à l’âge adulte. L’organisme élimine en permanence de l’eau via les excrétions, la respiration, et la transpiration. Pour être en bonne santé, l’homme doit compenser les pertes en eau avec des apports suffisants pour permettre à son organisme de fonctionner. La consommation d’eau potable de bonne qualité et l’hygiène sont des éléments indispensables à la bonne santé de l’individu. Les normes existantes portent sur la qualité microbiologique et sur la qualité chimique de l’eau potable. Les déjections humaines ou animales sont d’importants vecteurs de maladies, d’où l’importance de l’assainissement et des règles d’hygiène pour la santé de l’individu.

Eau et l’agriculture

L’agriculture représente plus de 70% de la consommation d’eau dans le monde. L’accroissement de la population, l’élevage, l’irrigation massive et l’enrichissement du régime alimentaire ont conduit à une agriculture intensive. Cette situation a engendré une forte pollution des sols, des aliments et des eaux. Par conséquent, il existe aujourd’hui des risques de contamination par l’alimentation si les légumes ou les fruits ne sont pas nettoyés avant la consommation. Ces risques sont présents aussi dans les espèces « consommables » venant du milieu aquatique. En effet, si ces espèces ont évoluées dans des eaux contaminées, il y a un risque de contamination par absorption.

Eau et industrie

Les industries ont besoin d’eau pour effectuer toutes sortes d’opérations telles que le chauffage, le refroidissement ou le lavage. L’usage de l’eau dans ce domaine devient une source de pollution lors du rejet des eaux utilisées. Ces pollutions se déplacent et se déversent progressivement dans les cours d’eau existants. Cette activité a un impact négatif étendu sur d’autres activités. Ainsi, les eaux de loisirs peuvent être interdites à la baignade et l’activité de pêche peut accusée des restrictions.

La diversification des usages de l’eau provoque une pollution de plus en plus importante de la ressource. Chaque usage fait partie d’un maillon indissociable de la chaîne de l’eau et a des conséquences sur la qualité de l’eau dont nous avons besoin pour un autre usage. Ce cercle fait que la pollution est omniprésente et a un impact négatif sur notre niveau de santé générale. L’objectif est donc de prendre des mesures pour diminuer notre pollution au maximum et dans tous les domaines afin de disposer d’une eau de meilleure qualité.

Voir en ligne : Aide-mémoire sur les maladies liées à l’eau

Portfolio

Plan du cours

Portfolio

SPIP  Mise à jour : le 8 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos