Toxicologie des PCDDs

Source (ou organisme), voie d’exposition, facteur d’incertitude, valeur de référence. Les facteurs d’incertitude sont introduits pour tenir compte du passage de l’espèce animale utilisée à l’homme, ainsi que la variabilité humaine.

- MRL : Le minimal risk level est déduit de la NOAEL (no observed adverse effect level) en utilisant la concentration et le facteur d’incertitude
- DJA : La dose journalière admissible est basée sur les LOAELs (lowest observed plutôt que no observed) obtenues des données animales, évidemment pour un mélange de congénères (TEQ). On présume que les apports journaliers chez l’homme correspondent à des charges journalières similaires chez les animaux utilisés. Donc il n’est pas utilisé de facteur d’incertitude pour le passage de l’animal à l’homme, mais les résultats sont présentés sous forme de fourchette (écart des données entre le rat et le singe).

Dans le tableau ci-dessus il manque les initulés de 4 colonnes. Pouvez-vous en proposer dans l’ordre de gauche à droite ? Expliquez plus précisément à quoi correspondent les deux colonnes de droite en essayant de discuter les différences entre les valeurs fournies par l’ATDSR et l’OMS.

52 Messages de forum

  • Toxicologie des PCDDs 20 mai 2010 23:10, par Perez Munoz Antoine

    De gauche à droite : organisme source des données, voie d’exposition, facteurs d’incertitude, valeur toxicologique de référence. Les facteurs d’incertitude sont des facteurs de sécurité appliqués aux doses critiques expérimentales pour calculer la VTR. Celle-ci est la Dose Journalière Admissible pour l’OMS, calculée après application d’un facteur d’incertitude de 10 à la NOAEL ; c’est le Niveau de Risque Minimal pour l’ATDSR, calculé cette fois à partir de la LOAEL, d’où l’application d’un facteur d’incertitude supplémentaire de 3 ; enfin pour le passage d’une exposition subchronique à une exposition chronique un facteur supplémentaire de 3 est encore appliqué. L’ATDSR fournit des VTR pour les expositions aigüe, intermédiaire et chronique à la 2,3,7,8-TCDD, l’OMS pour une exposition au mélange de congénères une VTR proche de celle de l’ATDSR pour l’exposition chronique.

  • Toxicologie des PCDDs 20 mai 2010 23:43, par Kana Paul Martin Jonas

    sources, voie d’exposition, facteur d’incertitude et valeur de référence. l’avant dernière colonne correspondant au facteur d’incertitude et donne des valeurs par laquelle on doit diviser la valeur expérimentale pour minimiser les risques d’exposition chez l’homme. ces valeurs tiennent compte des susceptibilités individuelles, du passage d’une espèce à l’autre, de l’état physiologique des personnes. L’ATSDR donne les valeurs de référence pour la molécule 2,3,7,8-TCDD, alors que l’OMS donne des TEF des congénères.

  • Toxicologie des PCDDs 26 mai 2010 16:24, par Sourd Fabienne

    Intitulés des colonnes de gauche à droite :
    - VTR ( valeur toxicologique de référence)
    - facteur d’incertitude
    - voie d’exposition
    - organisme (source de la VTR)

    Les 2 colonnes de droite décrivent les facteurs de sécurité qui ont été appliqués pour l’établissement de la VTR (30 à 90, ce qui nous donne une indication des marges de sécurité dont on dispose pour interpréter des résultats), puis donnent la VTR en fonction de la durée d’exposition.

    MRL et DJA sont des VTR à seuil. La DJA de l’OMS est prise pour un ensemble de molécules, d’où l’unité différente de la MRL (utilisation du TEQ=équivalent toxique, issu de la somme des TEF). De plus, l’OMS donne un intervalle, contrairement à l’ATSDR.

  • Toxicologie des PCDDs 27 mai 2010 12:41, par Bataillard Caroline

    La seconde colonne correspond à l’organisme qui a effectué l’étude, la troisième correspond au mode d’exposition à la substance concernée, la quatrième semble correspondre à un facteur d’incertitude utilisé pour obtenir le résultat (passage entre NOAEL et VTR) et la cinquième colonne correspond au résultat déterminé par chacun des organisme. La dernière colonne est la valeur que l’on estime protectrice pour la population comme étant sans danger. Cette valeur est déterminée à l’aide des expérimentations qui fixent une NOAEL (limite de dose sans effet observables) à laquelle on applique un certains nombre de facteurs "protecteurs" correspondant aux incertitudes que l’on a à transférer des valeurs obtenues chez l’animal, généralement avec des effets à seuils, à l’homme. Ils correspondent entre autres à la variabilité inter-espèces. Les différences entre les valeurs de l’ATSDR et l’OMS résident tout d’abord dans le fait que l’ATSDR donne des valeurs pour des expositions chroniques et intermédiaires, ce qui n’est pas le cas pour l’OMS qui ne donne que des valeurs pour une exposition chronique. Si l’on compare la valeurs expo chronique de l’ATSDR et celle de l’OMS on retrouve des valeurs équivalentes (1 pour ATSDR et de 1 à 4 pour OMS). De plus l’OMS semble pourtant plus protectrice car elle propose un norme pour une exposition semble-t-il cumulée inhalation ET voie orale, ce qui n’est pas le cas de l’ATSDR qui ne donne sa valeur que pour une expo orale.

  • Toxicologie des PCDDs 28 mai 2010 11:11, par Labbe Marie

    De gauche à droite : Organisme ayant délivré la VTR ; Voie d’exposition, Facteur de sécurité, VTR. Pour obtenir la VTR, différents facteurs de sécurité sont utilisés suivant le mode d’obtention de la dose critique. Un facteur 10 est appliqué pour extrapoler la dose critique de l’animal à l’homme. La DJA est obtenue à partir d’une NOAEL, alors que la MRL est obtenue à partir d’une LOAEL. Un facteur 3 supplémentaire est donc appliqué aux données de l’ATSDR. Un facteur 3 est également appliqué pour passer de l’effet aigu à l’effet chronique.

  • Toxicologie des PCDDs 28 mai 2010 12:00, par Andrianomenjanahary Fenosoa

    De gauche à droite, on peut accorder les intitulés suivants : Substances chimiques / Normes / Voie d’exposition (toxicocinétique) / Reponse en % /MRL Les deux colonnes à droite indiquent les niveaux de risque minimum par rapport à un pourcentage de réponse et les différences entre les valeurs fourniez par l’ATDSR et l’OMS sont les résultats des mises à jours des données toxicologiques.

  • Toxicologie des PCDDs 3 juin 2010 17:06, par Koffi-Kuma Kokou

    Proposition d’intitulé aux colonnes Colonne 1 : Source Colonne 2 : Voie d’exposition Colonne3 : Facteur d’incertitude Colonne 4 : Valeur de référence

    EXPLICATION : La colonne 3 : facteur d’incertitude correspond à la difficulté que l’on a pour mesurer la valeur exacte du risque encouru par les individus exposés ; de plus les expositions sont multiples en même temps d’où la possibilité des interactions potentiateurs ou inhibitrices.

    L’ATSDR à proposer des valeurs de référence pour trois situations d’exposition alors que l’OMS ne propose qu’une valeur pour les deux mode d’exposition qui sont l’inhalation et la voie orale par l’intermédiaire de la chaine alimentaire.

  • Toxicologie des PCDDs 4 juin 2010 18:41, par Ntongone Angore Praxede

    sources,voie d’admission,nombre de sujet,dose journaliere tolérable. elle correspond aune estimation de la quantité de dioxine à laquelle un individu peut théoriquement etre exposé par jour, l a difference entre les valeurs fournies par l’OMS et l’ATDSR se situe au niveau de l’intervale considéré est plus large au niveau des valeurs de l’ATDSR

  • Toxicologie des PCDDs 5 juin 2010 02:09, par Abdiche Seklaoui

    Les intitules sont : source, voie et durée d’exposition, facteur d’incertitude, valeur de référence. Facteur d’incertitude : utilisé pour faire l’extrapolation de l’animal à l’homme. Les valeurs de références : MLR (niveau de risque minimum) établie par l’ATSDR voie orale (obtenue sur des animaux) DJA (dose journalière admise) établie par l’OMS par inhalation et par voie orale obtenue sur les animaux pour des congénères (TEQ).

  • Toxicologie des PCDDs 7 juin 2010 14:01, par Andriamanana Tiana

    De gauche à droite, on trouve les colonnes suivantes :

    - les sources des données/des études : ATSDR ou OMS
    - les voix d’expositions : inhalation, voie orale ...
    - les facteurs d’incertitude qui servira à tenir compte la variabilité humaine
    - la valeur toxique de référence incluant le MRL( ou niveau de risque minimum) pour l’ATSDR et la DJA (ou dose journalière admissible) pour l’OMS

  • Toxicologie des PCDDs 7 juin 2010 19:23, par Zerbo Salfou

    substances chimiques source voies d’exposition facteur d’incertitude valeur de reference 2,3,7,8-TCDD ATSDR ORAL 30 MRL=2.10-4

    Le facteur d’incertitude permet l’extrapolation des données de l’animal vers l’homme et un facteur 10 pour la variabilité au sein de la population les valeurs de de références sont la probabilité au dessus de laquelle il peut se survenir un danger

  • Toxicologie des PCDDs 8 juin 2010 00:29, par Malergue Christelle

    De gauche à droite : base de données de référence (organisme producteur des VTRs) , voie d’exposition, VTRs ou Valeur Toxicologiques de Référence (valeurs prédictives d’un effet ou de l’absence d’un effet sanitaire sur l’homme)

    La MRL = Minimum Risk Level est une VTR. La DJA = Acceptable Daily Intake aussi.

    La DJA est une dose sans risque, la RL une dose à risque minimum observé, donc la MRL est plus élevée que la DJA.

  • Toxicologie des PCDDs 9 juin 2010 22:25, par Fokou Sakam Ignace

    Les intitulés manquants du tableau sont : TEF ; voies d’absorption ; Nombre de jours d’exposition maximum ; Seuil.

    Les deux dernières colonnes correspondent aux quantités seuil d’exposition et au nombre de jours maximum au delà duquel ces seuils ne sont plus valables.

    Les valeurs fournies par l’ATDSR et l’OMS e sont pas très différentes.

  • Toxicologie des PCDDs 9 juin 2010 22:30, par Fokou Sakam Ignace

    MLR c’est le niveau de risque minimal et DJA est la dose journalière admissible

  • Toxicologie des PCDDs 9 juin 2010 22:32, par Madjo Carole

    Les intitulés sont : TEF, voies d’absorption, nombre de jours maximal d’exposition, valeurs seuils. les deux dernières colonnes correspondent aux nombres de jours maximal d’exposition ainsi que les valeurs seuils admissible. au delà de ces nombres de jours les valeurs seuils ne sont plus valables.

  • Toxicologie des PCDDs 9 juin 2010 22:54, par Madjo Carole

    les intitulés sont : TEF, voie d’exposition, nombres de jours maximal, valeurs seuils.

  • Toxicologie des PCDDs 10 juin 2010 16:12, par Ntongone Angore Praxede

    sources,voie d’admission,nombre de sujet,dose journaliere tolérable. elle correspond aune estimation de la quantité de dioxine à laquelle un individu peut théoriquement etre exposé par jour, l a difference entre les valeurs fournies par l’OMS et l’ATDSR se situe au niveau de l’intervale considéré est plus large au niveau des valeurs de l’ATDSR ce qui traduit une surveillance plus importante car dans ce cas on a pas besoin d’atteindre des valeurs seuil trop élevées pour marquer le risque encourru

  • Toxicologie des PCDDs 10 juin 2010 18:46, par Assih Bawoumodom Tagba

    organisme international ; type de toxicité ; dose sans effet nocif observable ; niveau de risque minimum. Les deux colonne de droite correspondent aux doses minimales qui n’entraînent aucun effet (aiguë ou chronique) chez le sujet exposé. la différence entre les valeurs de l’ATDSR et de l’OMS s’explique par le fait que l’ATDSR à fournie ces valeurs toxicologiques, en considérant un seul congénère des dioxines ( le 2,3,7,8 TCDD) qui est le congénère le plus toxique alors que l’OMS à considéré le mélange constitué de plusieurs molécules différentes de dioxines, possédant des niveaux de toxicité différents.

  • Toxicologie des PCDDs 11 juin 2010 00:23, par Kinda Maurice

    Les intitulés : 1) Organismes de santé environnementale 2) Voie d’exposition 3) Facteurs d’incertitudes 4) Valeur toxicologique de référence (VTR).

    Les VTr étant établies à partir des expériences sur les animaux, la transposabilité des résultats à l’homme doivent donc être ajustés.

  • Toxicologie des PCDDs 11 juin 2010 12:38, par Ouedraogo Issaka

     : Les intitulés des 4 colonnes sont de gauche à droite : Sources- Voies d’exposition-Coefficient correctifs-Valeur de référence. • Le coefficient correctif désigne un facteur d’incertitude à prendre en compte pour la transposition des résultats expérimentaux d’un animal sur un Homme ou d’un groupe d’individus sur un autre en fonction des paramètres tels que l’age , le sexe … C’est un facteur de modélisation. • Les valeurs de référence définissent des limites au dela desquelles le risque d’apparition d’effets toxiques est plus probable. La différence notée dans les données de l’ATDSR et l’OMS est que le MRL est une évaluation effectuée dans le cas des effets sans seuil ( LOAEL pour les cas de cancer) alors que la DJA de l’OMS est calculée pour des toxiques avec effet à seuil. Ce qui incite à des interrogations puisque les deux instances évaluent la toxicité d’une meme substance à savoir le TCDD. Nous pouvions donc affirmer que les objectifs diffèrent pour les deux sources : les cancers pour l’ATSDR et les affections diverses pour l’OMS. Ce qui est confirmé par des facteurs d’incertitudes élevé pour l’ATSDR.

  • Toxicologie des PCDDs 11 juin 2010 17:55, par Ilboudo Gueswende

    De gauche à droite on a : La source, la voie d’exposition, le facteur d’incertitude et la valeur de référence. Les deux colonnes de droite montrent d’une part les valeurs seuils de risque ainsi que le facteur correctif à appliquer pour chaque valeur de référence compte tenue des incertitudes qu’il y’a à appliquer les résultats à l’homme. La différence entre résultats des deux sources tient donc compte de cette incertitude. Aussi remarque t-on que pour l’OMS la valeur de référence DJA prend la forme d’un intervalle avec un facteur de confusion moins élevés que dans le cas de ATSDR pour lequel des niveaux de risque minimum sont fixés selon la voie d’exposition orale (aigu, intermédiare, chronique).

  • Toxicologie des PCDDs 11 juin 2010 21:27, par Mbaye Papa Mohamed

    - Proposition d’intitulés des 4 colonnes dans l’ordre de gauche à droite : source ; voies d’exposition ; facteurs d’incertitude ; valeurs de référence.
    - Les facteurs d’incertitude sont des coefficients introduits permettant une transposition des résultats expérimentaux à l’homme en situation réelle, afin d’établir des normes d’exposition ou de valeurs toxicologiques de référence.
    - Les valeurs de référence sont des indices caractérisant le lienentre l’exposition de l’homme à une substance toxique et l’occurence ou la sévèrité d’un effet nocif observé.
    - Les différences entre les valeurs observées sont surtout dues aux unités à partir desquelles les deux organismes expriment les valeurs de référence.

  • Toxicologie des PCDDs 11 juin 2010 22:01, par Badji Placide

    1- Institutions ; 2- Voies d’admission et niveaux d’exposition ; 3- Nombre de jours d’admission ; 4- Doses administrées

  • Toxicologie des PCDDs 12 juin 2010 01:11, par Sawadogo Philibert

    De gauche à droite, je proposerai : 1. Organisme de regulation 2. voie de contamination 3. Taux d’absorption (%) 4. Valeur tolerable

    Le taux d’absorption correspond au pourcentage de la quantité totale de la substance qui est absorber dans le sang La valeur tolerable correspond à une estimation de la concentration d’exposition journalière à la substances chimiques qui es sans risque d’effet nefaste appreciable sur la santé sur une periode d’exposition donnée

  • Toxicologie des PCDDs 12 juin 2010 14:06, par Djeufa Heuchin Gile

    De gauche à droite : Source (Organisme) _ Voie d’exposition _ Facteur d’incertitude _ Valeur Toxicologique de Référence

    L’avant dernière colonne présente les facteurs d’incertitude qui permettent de faire une extrapolation pour l’espèce humaine. colonne porte les valeurs du Niveau de risque minimum (Minimal risk level). La DJA singifie dose Journalière admissible et présente la quantité que l’on peut ingérer quotidiennement ; le facteur d’incerttitude est élevé pour l’exposition orale et chronique.

  • Toxicologie des PCDDs 12 juin 2010 19:41, par Djuitchou Astryde

    la proposition pour compléter le tableau est le suivant : Source , voie d’exposition, facteur d’incertitude, valeur de référence Le facteur d’incertitude permet de prendre en compte les variabilités du vivant afin de rendre des résultats plus crédibles. La valeur de référence est la valeur des doses absorbées par différentes voies tous les jours et Durant toute sa vie sans risque d’effet nocif. la différence est que la dose fournie par l’ ATDSR tient compte uniquement de la toxicité du congénère par rapport au congénère le plus toxique alors que les valeurs de l’OMS y ajoute la charge toxique liée à des substances chimiques différentes des dioxines.

    la difference est

  • Toxicologie des PCDDs 12 juin 2010 20:57, par Wague Bocar

    De gauche à droite les intitulés manquants sont : la source , le mode d’absorption, les facteurs d’incertitude et les valeurs de reférence . Pour eviter le risque de passer d’une exposition inacceptable on utilise les facteurs de securité dans la colone 3 la difference ATSDR utilise selon la voie d’absorption aigue à chronique orale les facteurs 30 à 90 par contre OMS soit par inhalation ou orale et a utilisé un facteur 10 les deux valeurs sont additionnées c’est pourquoi il ya une difference entre les valeurs de référence.

  • Toxicologie des PCDDs 12 juin 2010 21:09, par Tendeng Paul

    Substances chimiques Sources Voie d’exposition Facteur d’incertitude Valeur de référence

    Facteur d’incertitude = facteur qui influe sur la probabilité d’occurrence Valeur de référence = Facteur de sécurité

  • Toxicologie des PCDDs 12 juin 2010 23:08, par Diouf Ndeye

    les initules manquants : source ; voie d’exposition ;facteur d’incertitude ;valeur de reference. la valeur de reference c’est aussi la facteur de securité et le facteur d’incertitude est aussi facteur correctif. Le facteur propose par l’OMS est un facteur seuil.Les factuers de l’ATDSR sont proposés pour tenir compte de la sensibilité des individus sur la base de la variabilité genetique voire de facteur vulnerabilité.

  • Toxicologie des PCDDs 14 juin 2010 11:39, par Ndiaye Seynabou

    Renseignements du tableau de la gauche vers la droite : colonne 2=référence, colonne3=voie d’exposition, colonne4=facteur, colonne5= dose journalière admissible. La quatrième colonne représente les facteurs ou coefficients de sécurité. La dernière colonne (colonne 5) représente la dose journalière admissible. C’est la quantité de substance théoriquement ingérer chaque jour par un individu moyen de 70 kg et qui ne représente pas un risque pour sa santé. Les différences de valeurs s’expliquent par le fait que nous n’avons pas les mêmes coefficients de sécurité de même que les types de substances.

  • Toxicologie des PCDDs 16 juin 2010 13:11, par Hashazimari Jean-Marie

    rrRéponse : de gauche à droite, les réponses sont : Su1) substances chimiques,2) Source 3) Voie d’exposition 4)Facteur d’incertitude 5) Valeur de référence

  • Toxicologie des PCDDs 18 juin 2010 14:51, par Cleto Solange

    Propositions des titres manquants des colonnes (de gauche à droite) : Emetteurs des données / voies d’exposition / facteurs d’incertitudes et/ou de sécurité / valeurs de référence

    La dernière colonne indique des valeurs de référence pour la dioxine 2,3,7,8 TCDD, suivant la voie d’exposition considérée, à partir de données ATSDR et des valeurs pour les dioxines-like à partir de données OMS. Concernant les facteurs d’incertitude : les données de l’OMS ont sans doute été obtenues à partir de données expérimentales  d’où un facteur 10 pour fixer les valeurs de référence Les données de l’ATSDR, nécessitent visiblement quant à elles, l’application d’un facteur 3 pour le passage d’une LOAEL à un NOAEL (facteur 30) et d’un facteur d’un facteur 3 supplémentaire pour obtenir des valeurs de réf pour une exposition chronique.

  • Toxicologie des PCDDs 18 juin 2010 19:40, par Djilo Tonmeu Carine

    l’ organisme de référence, voie d’exposition, mesures d’incertitude, valeur de référence. les valeurs de références :
    - MRL (Minimal Risk Level ) ou le niveau de risque minimal
    - DJA (Dose Journalière Admissible) les valeurs ATDSR sont plus élevées que celles de l’OMS

  • Toxicologie des PCDDs 3 juillet 2010 18:51, par Assani Bilkiss

    1- Organisme 2- Voie d’exposition 3- Facteur de sécurité ou d’incertitude 4- Tolérable dose journalière ingérée (TDI) Les différences entre les valeurs de l’ATDSR et l’OMS tiennent lieu du fait que la TDI varie suivant la voie d’exposition, l’espèce, l’individu, etc... Par voie orale, la substance toxique ne subit que l’effet du suc gastrique avant d’être assimilé pour produire son effet spécifique. Par inhalation, elle est d’abord stoppée par l’appareil muco-ciliaire puis dégradée dans l’estomac. Il y a donc plus de perte par la voie indiquée par l’OMS que celle de l’ATDSR. D’où une TDI-OMS un peu plus élevée pour révéler les effets toxiques.

  • Toxicologie des PCDDs 7 janvier 2011 18:53, par Emmanuelle Beaugrand

    - De gauche à droite :

    Source/voie d’exposition/facteur de sécurité/VTR

    - Les MRL ou les DJA sont calculés à partir des LOAEL ou NOAEL auxquels on applique des facteurs de sécurité afin de prendre en compte les incertitudes (ex facteur 3 pour le passage de l’animal à l’homme, 10 pour la variabilité individuelle ...)

    La valeur du facteur de sécurité dépend de la façon dont ont été obtenus les LOAEL/NOAEL

    - MRL = minimum risque level

    DJA = dose journalière acceptable

  • Toxicologie des PCDDs 7 janvier 2011 20:09, par Nikiema Pingdwinde Basile

    Nom de la base de données, Nom de la VTR, valeur de la VTR, commentaires les deux colonnes

  • Toxicologie des PCDDs 8 janvier 2011 11:43, par Fogou Dongmo Robert

    On a de gauche à droite : Source de donnéés, Voie d’exposition, Facteur d’incertitude et Valeur Toxique de Référence(VTR). Une Valeur Toxicologique de Référence (VTR) est un indice qui est établi à partir de la

    relation entre une dose externe d’exposition à une substance dangereuse et la survenue d’un

    effet néfaste. Les valeurs toxicologiques de référence proviennent de différents organismes

    dont la notoriété internationale est variable. Chaque source a son facteur d’incertitude qui peut influencer au final le cacul de laVTR

  • Toxicologie des PCDDs 9 janvier 2011 17:33, par Diene Ndeye Maimouna

    Les intitulés manquants sont : Références CARSO/LSEH, voies de contamination, PCDD/F+PCA-DL, I-TEQ. Les dioxines et composés dioxine like est nouvelle classe de produit prise en compte dans l’estimation du risque global du fait de leur biodégradabilité et forte attraction pour les graisses. La 2, 3, 7,8 TCDD appelée dioxine de Seveso est une forme chimique ou congénère et elle est la plu s toxique. Les différences de valeurs s’expliquent par les différences de méthodes. L’OMS prend en compte la dimension de la chaine alimentaire alors que pour l’ATSR telle n’est pas le cas.

  • Toxicologie des PCDDs 9 janvier 2011 19:52, par Yapi Apollinaire

    Nom de la base de données toxicologique , Voie d’exposition , Facteur d’incertitude , Nom de la valeur toxicologique de référence et sa valeur de référence. Les facteurs d’incertitude sont des facteurs appliqués pour tenir compte des différences lors de l’extrapolation des données provenant d’une étude expérimentale , le plus souvent conduite chez l’animal , à une situation d’exposition réelle chez l’homme. Ces valeurs sont différentes dans le cas d’une contamination aigue ,intermédiaire ou chronique dans la base de données de l’ATSDR et identique dans la base de données de l’OMS que ce soit par inhalation ou voie digestive de les valeurs de références.

  • Toxicologie des PCDDs 13 janvier 2011 01:23, par Nguimgou Signing Bienvenu

    sources, voie d’exposition, facteur d’incertitude et valeur de référence. l’avant dernière colonne correspondant au facteur d’incertitude et donne des valeurs par laquelle on doit diviser la valeur expérimentale pour minimiser les risques d’exposition chez l’homme. ces valeurs tiennent compte des susceptibilités individuelles, du passage d’une espèce à l’autre, de l’état physiologique des personnes. L’ATSDR donne les valeurs de référence pour la molécule 2,3,7,8-TCDD, alors que l’OMS donne des TEF des congénères.

  • Toxicologie des PCDDs 18 janvier 2011 14:17, par Masoud Khaldoun

    Substance chimique, Organisme de reference, Voie d’exposition, Jours d’exposition, Valeur critique (Non-cancer risk). A partir des informations toxicologiques sur un produit chimique, on peut estimer une valeur limite de la quantite d’un produit chimique qui ne provoque pas d’effets toxiques (aigue ou chronique) chez l’homme apres tels jours d’exposition et par cet entree (oral, inhalation ou cutanee), ou la MRL. Par contre, la DJA ou la dose journaliere acceptable correspond au niveau d’exposition quotidien qui ne comporte aucun risque appreciable pour l’homme au cours de toute sa vie. Par exemple, dans ce tableau, la MRL est de l’order de 0,0002 microgramme per kg de poids per jour pour produire un effet toxique aigue aigue apres 30 jours d’exposition, selon l’ATSDR. L’OMS constate une valeur DJA de l’ordre de 0,000004 micrograme.

  • Toxicologie des PCDDs 19 janvier 2011 17:44, par Combes Benjamin

    De gauche à droite, les colonnes manquantes sont l’organisme de référence, la voie et le type d’exposition, les facteurs d’incertitudes, et la valeur toxicologique de référence. Les facteurs d’incertitude liés au protocole d’expérimentation sont appliqués à la dose critique (NOAEL, LOAEL, BMD, ...) obtenue. Ils dépendent aussi de l’effet critique recherché. La VTR obtenue par l’ATSDR pour les effets chroniques est supérieure aux autres, car on estime qu’il est plus difficile de prévoir les effets à long terme. Les facteurs d’incertitude appliqués par l’OMS sont plus faibles pour des raisons peut-être liées au protocole d’expérimentation.

  • Toxicologie des PCDDs 19 janvier 2011 22:18, par Loko Yeyinou Laura

    Les intitulés des 4 colonnes faisant suite à la colonne des substances chimiques sont les suivants : Source, Voie d’exposition, Facteur d’incertitude, Valeur de référence. La colonne des valeurs toxiques de référence correspond à un indice qui établit la relation entre une dose externe d’exposition à une substance dangereuse et la survenue d’un effet néfaste. La colonne des facteurs d’incertitudes correspond aux valeurs données aux facteurs de sécurité appliqués pour obtenir la valeur toxique de référence. Les VTR des deux organismes (OMS, ATDSR) ne s’expriment pas de la même façon, soit parce qu’elles ne s’appliquent pas aux mêmes conditions d’exposition, soit parce que leurs méthodes de construction sont différentes. Ainsi : L’OMS propose une VTR à seuil d’effet (appelée « dose journalière admissible » ou DJA) pour une exposition orale chronique quotidienne, de 1 à 4 10-6 µg/ TEQ/ kg /j tandis que l’ATSDR propose une VTR chronique de 1 10-6 µg/ kg /j qui représente juste la limite inférieure de la VTR proposée par l’OMS. Ceci peut s’expliquer par le fait que l’OMS à associé à l’indicateur d’équivalence I-TEQ, la charge toxique liée à des substances chimiques différentes des dioxines mais voisines dans leur mode d’action : certains polychlorobiphényles (PCB), dits « dioxine-like ». Cette nouvelle classe de produits est maintenant prise en compte dans l’estimation du risque global de ce type de molécules.

  • Toxicologie des PCDDs 22 janvier 2011 11:44, par Merad Boudia Tedjinia

    nom de la base(organisme)-nom de la VTR (voie et durée d’exposition)- VTR-NOAEL. Les VTR sont exprimées en mg/kg/j pour l’ingestion et l’absorption et en μg/m3 pour l’inhalation, avec des dénominations variables selon les pays et les organismes.DJT (dose journalière tolérable - France OMS),MRL (Minimum Risk Level - ATSDR)

  • Toxicologie des PCDDs 22 janvier 2011 19:55, par EHOUO

    Ordre parfait : source, voie d’exposition, facteur d’incertitude et valeur de référence. Explication : La 4ème colonne ou Facteur d’incertitude Les données expérimentales ne constituent qu’une approche imparfaite et on cherche à minimiser la probabilité de passer à côté d’une exposition entraînant un risque inacceptable. Elle représente la marge d’erreur généralement admise alors que la dernière colonne représente les doses journalières à ne pas dépasser pour assurer la protection sanitaire des individus exposés. Pour obtenir les VTR, il faudrait diviser les NOAEL ou LOAEL par le produit de facteurs correctifs, introduits au titre des différentes sources d’incertitude identifiées. Ces incertitudes ont conduit à l’introduction de facteurs de sécurité, qui consistent à appliquer, par exemple, un facteur 10 au seuil défini expérimentalement, qui reste malgré tout une mesure un peu arbitraire. La 5ème colonne représente les doses journalières à ne pas dépasser pour assurer garantir le seuil de sécurité des individus exposés aux polluants atmosphériques. Les différences entre les valeurs fournies par l’ATDSR et l’OMS s’explique par la modification de certains TEF de part les nouvelles connaissances acquises sur ceux-ci et de l’ajout des TEF des composés de dioxine like.

  • Toxicologie des PCDDs 23 janvier 2011 14:52, par Wele Alhassane

    Nom de la base ou organisme,Voie d’exposition ou valeur pour exposition,Facteur d’incertitude,valeur de référence.

    Les 02 colonnes de droite corespondent respectivement aux facteurs d’incertitude et aux valeurs de référence

    ATSDR :MRL Minimal risk level oral

    OMS:Dose Journalière admissible

    Les 03 valeurs données par l’ATSDR sont respectivement 3 fois(aigue),3 fois(intermédiaire) et 9 fois (chronique)supérieures que celles données par OMS

  • Toxicologie des PCDDs 24 janvier 2011 02:10, par Wague Bocar

    Les intitulés manquants sont les sources, les voies d’administration,les facteurs d’incertitude et les valeurs réglementaires.ici dans les colonnes de droite ATSDR a utilisé les formes orales plus efficaces et les valeurs reglementaires sont des MRL basés sur des effets nocifs minimaux contrairement à l’OMS qui a utilisé l’hinaltion ou voie orale non directe et à utilisé DJA qui est basé sur une NOAEL. c’est la raison que nous obtenons des differences dans les deux colonnes.

  • Toxicologie des PCDDs 24 janvier 2011 23:18, par Demonmerot Florent

    De gauche à droite : Source des informations Voie d’exposition Facteurs de securité Valeur Toxicologique de Référence (VTR)

    L’ATSDR fournit plusieurs VTR pour la même substance chimique de référence (une substance peut avoir plusieurs VTR en fonction du mode ou de la voie d’exposition). Ces VTR sont exprimées en MRL (Minimal risk levels) dont l’unité est le µg/kg/jour. L’OMS exprime une valeur générale de VTR pour l’ensemble des dioxine et composés « dioxine like » exprimée en DJA (Dose Journalière Admissible) dont l’unité est le µg Equivalent Toxique/kg/jour. Il s’agit d’une « plage » de valeurs sur laquelle sera appliquée un I-TEF pour obtenir la toxicité relative de chaque dioxine exprimée en µg/kg/jour Concernant les facteurs de sécurité, on voit que l’OMS n’a appliqué qu’un facteur de sécurité de 10 (plus faible que l’ATSDR) mais pour une VTR qui correspond déjà à l’ordre de grandeur le plus faible (10-6) des VTR définies par l’ATSDR.

  • Toxicologie des PCDDs 25 janvier 2011 11:45, par manman

    Intitulé de gauche à droite : Source- Voie d’exposition- Facteur d’incertitude- Valeur de référence Ce tableau permet de proposer des valeurs toxicologiques de reférence pour des effets avec seuil. La première colonne de droite fixe les facteurs d’incertitude qui evalue le passage de l’animal à l’homme apres des essais cliniques ( 3), et qui tient également compte de la variabilité de l’espèce humaine (10) ceci pour un facteur d’incertitude de 30. La MRL (minimun tisk level) proposé par l’ATSDR est calculé sur la base d’ NOAEL et du facteur d’incertitude.

  • Toxicologie des PCDDs 25 janvier 2011 15:14, par Adounvo Todote

    - sources (ATSDR et OMS)
    - voies d’exposition
    - facteur d’incertitude
    - valeurs toxicologiques de référence

  • Toxicologie des PCDDs 21 février 2011 15:38, par Babio Sanni

    Dans le tableau ci-dessus il manque les initulés de 4 colonnes. Nous en proposons dans l’ordre de gauche à droite : sources---voies d’exposition---facteur d’incertitude---valeurs de références. Expliquez plus précisément à quoi correspondent les deux colonnes de droite en essayant de discuter les différences entre les valeurs fournies par l’ATDSR et l’OMS

    -  L’avant dernière colonne de la gauche vers la droite Les études toxicologiques sont réalisées en laboratoire. Or les résultats expérimentaux ne sont pas directement transposables à l’homme en situation réelle. Il ya aussi la méconnaissance de tous les paramètres d’une exposition. Ces incertitudes ont conduit à l’introduction de facteur de sécurité qui consiste à appliquer par exemple un facteur 10 à un seuil défini expérimentalement. Cependant différentes facteurs de conversion peuvent s’appliquer par exemple un rapport 3 pour le passage d’une LOAEL à une NOAEL, ou pour passer des résultats subchroniques à l’exposition chronique et, d’aigu à chronique (voir tableau ATSDR, Oral aigu et Oral chronique)
    -  La dernière colonne représente les valeurs toxicologiques de référence.
    -  Les différences entre les valeurs fournies par l’ATDSR et l’OMS s’expliquent par les différences de voies d’exposition : Oral/aigu, intermédiaire chronique à ATSDR et Inhalation/Oral, via la chaîne alimentaire pour l’OMS.

  • Toxicologie des PCDDs 9 mars 2011 12:03, par Le Louarne Cecile

    De gauche à droite :
    - Source des données
    - Voie d’exposition
    - Facteur d’incertitude
    - Valeur toxicologique de référence

SPIP  Mise à jour : le 12 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos