Procéderiez-vous à une analyse par type de cancer ?

Logiquement oui. D’ailleurs la mortalité et l’incidence des hémopathies (leucémies et lymphomes) étaient significativement plus élevées chez les individus des zones A et B. En zone A et B les cancers hépatobiliaires étaient augmentés chez les femmes, ainsi que la mortalité par cancers pulmonaires ou rectaux chez les hommes.

4 Messages de forum

  • Procéderiez-vous à une analyse par type de cancer ? 31 mai 2010 15:37, par Perez Munoz Antoine

    Le lien entre exposition à un toxique et l’apparition à un type de cancer précis peut apparaitre plus nettement, à l’inverse l’apparition de cancers de types très différents va moins dans le sens d’un lien de causalité.

  • Procéderiez-vous à une analyse par type de cancer ? 1er juin 2010 18:40, par Assih Bawoumodom Tagba

    se serait trop fastidieux

  • Procéderiez-vous à une analyse par type de cancer ? 16 janvier 2011 11:36, par Nikiema Pingdwinde Basile

    pour faire une analyse épidemiologique

  • Procéderiez-vous à une analyse par type de cancer ? 29 janvier 2011 11:35, par Perez Marie-Elisabeth

    Etant donné que certaines études ont mis en évidence un excès de certains types de cancers pour les populations les plus exposées aux dioxines, il paraît pertinent d’effectuer une analyse par type de cancer. Il s’agit de lymphomes, de myélomes multiples, de sarcomes des tissus mous et de cancers du poumon et du foie (cf. 65 QR Incinérateurs et dioxines, InVS : Q 44). Autour de Meda, certaines études font état d’un excès de tumeurs rectales et pulmonaires chez les hommes, de lymphomes dans les deux sexes (*), et de cancer du sein chez les femmes les plus exposées (InVS, 65 QR). (*) Brochure INRS, Le point des connaissances sur dioxines et furanes, 2006

SPIP  Mise à jour : le 12 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos