Risques privés et risques publiques ou comment revisiter la gouvernance

Les notions de risques privés et publics sont importantes pour comprendre la logique de l’action des pouvoirs publics. Un risque privé correspond au libre arbitre de tout un chacun. Par exemple pendant des années un fumeur était averti de son risque. Dès lors que le risque lié au tabagisme passif a été reconnu, celui-ci devient public puisque il y a exposition involontaire du voisinage.

Nous pourrions étendre le paradigme à l’alimentation et aux modes de consommation qui appartiendraient aussi à la sphère privée. Le texte qui vous est proposé visite ces questions au regard de la gouvernance des risques, en élargissant le contexte à la relation bénéfices-risques.

SPIP  Mise à jour : le 12 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos