Conclusion 2

Réponse proposée : Champlan symbolise les problématiques du développement des communes en périphérie des grandes agglomérations

D’autres territoires peuvent –ils présenter le même genre de problématique et si oui lesquels ?

59 Messages de forum

  • Conclusion 2 8 avril 2010 16:10, par Kana Paul Martin Jonas

    Pour cette question, il s’agit pour moi d’une adaptation locale en Afrique et plus particulièrement au Cameroun. Dans ce contexte, oui au Cameroun Edéa peut bien présenter ce genre de problématique. Edea est une petite ville située entre les deux mégalopoles camerounaises : Douala et Yaoundé. cette ville abrite la centrale hydro-électrique qui alimente 55% de ressource électrique du Cameroun, l’usine ALUCAM l’unique usine qui fabrique l’aluminium à partir d la bauxite pour toute l’Afrique Centrale, des voies de chemin de fer allant de Douala au nord Cameroun en passant par Yaoundé et l’axe lourd Douala - Yaoundé qui est la principale voie commerciale terrestre du Cameroun car cette route permet de desservir plus de 3.500.000(trois millions et demis) de la population habitant Douala et Yaoundé en plus des autres région du Cameroun dont le grand Nord, l’Est et le Sud. Si ajoute à cette exposition "classique" Bruits - Pollution de l’air - champs magnétique" le niveau d’hygiène général de la population, alors.....L’enfer changerai de site.

  • Conclusion 2 8 avril 2010 19:14, par Badji Placide

    Oui, Paris, le village d’Orly et les autres territoires franciliens

  • Conclusion 2 11 avril 2010 00:34, par Abdiche Seklaoui

    Oui, les territoires qui peuvent présenter les mêmes problèmes, ce sont :
    - La ville de Massy (située au nord de Champlan) et la ville de Chilly-Mazari (située au nord ouest de Champlan) ses deux villes partagent les nuisances avec Champlan (d’après la carte).

  • Conclusion 2 13 avril 2010 21:24, par Yapi Apollinaire

    Oui d’autres territoires peuvent présenter le même type de problèmes.

    Ce sont :

    - PARIS
    - LONGJUMEAU
    - CHILLY-MAZARIN
    - PALAISEAU

  • Conclusion 2 13 avril 2010 23:48, par Malergue Christelle

    D’autres territoires peuvent certainement être soumis à une exposition à des sources multiples : des zones "défavorisées socialement" où on observe souvent un cumul de nuisances : proximité avec les ZI ou ZAC, lignes HT ou THT, proximité au traffic routier .. mais aussi la multi exposition devient la règle un peu partout maintenant...

  • Conclusion 2 16 avril 2010 20:56, par Djuitchou Astryde

    oui, les régions voisines comme Palaiseu, Chilly mazarin, et Longjumeau

  • Conclusion 2 17 avril 2010 12:36, par Perez Munoz Antoine

    La multi-exposition à des facteurs environnementaux potentiellement néfastes pour la santé concerne une large part de la population notamment urbaine et péri-urbaine ; la problématique de Champlan peut se retrouver dans toutes les zones cumulant équipements polluants, infrastructures de transport et densité de population élevée. L’idée était bien de faire de Champlan un "laboratoire" et de pouvoir y tester une approche applicable à d’autres territoires en tenant compte des spécificités locales.

  • Conclusion 2 19 avril 2010 01:18, par Assani Bilkiss

    D’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique. Il s’agit des communes voisines de Champlan traversées par les mêmes types d’axes routiers et où existent des usines d’incinération ou autres industries : Massy, Palaiseau, Longjumeau, Chilly-Mazarin

  • Conclusion 2 19 avril 2010 12:36, par Andriamanana Tiana

    Tous villages et/ou communes vivant dans les alentours des grandes villes sont souvent sujet de pollution (sonores, athmosphériques...etc). Que ce soit Chilly-Mazarin (due à sa proximité de Paris) ou les villes aux alentours de Dahka (capitale de Bengladesh) ou encore les quartiers aux alentours d’Antananarive (capitale de Madagascar) ; tous courent un risque sanitaire.

  • Conclusion 2 21 avril 2010 02:07, par Mohattane Nour Eddine

    tous les territoires qui ont les mêmes installations(industrielles épuration axes routiers important )et d autres installation de plus présenteront le même genre de problématique exemple st cyr

  • Conclusion 2 21 avril 2010 15:44, par Labbe Marie

    Oui, tous les territoires proches d’une grande agglomération qui implique la multiplication de moyen de transport et une multitude d’installations polluantes mais aussi tous les lieux d’habitation qui subissent des expositions multiples à des polluants aux nuisances mal connues.

  • Conclusion 2 22 avril 2010 11:41, par Kodjirangue Ngartonan

    Oui d’autres territoires comme les grandes agglomérations africaines, les villes industrielles etc.

  • Conclusion 2 26 avril 2010 15:45, par Bataillard Caroline

    La plupart des territoires urbains ou "rurbains" comme on peut le lire maintenant, sont susceptibles d’être soumis à de multiples expositions. Les zones proches des grandes villes et la plupart des grandes agglomérations sont concernées.

  • Conclusion 2 26 avril 2010 23:37, par Valbrun Jean

    Les territoires des communes avoisinantes desservis par les sources de pollution ou proches de certaines sources peuvent êtres confrontés à cette problématique. on a comme example les territoires de Chilly-Mazarin qui héberge un incinérateur, de Massy Palaiseau dont les habitants se trouvent à proximité des routes A10 et A6. En effet l’étude Airparif indique que l’objectif de la qualité de l’air est dépassé en ce qui concerne le NO2 pour 50% des habitants à proximité de ces grands axes routiers. De tels constats peuvent engendrer de l’inquiétude chez la population et conduire à des situations similaires à celle de Champlain.

  • Conclusion 2 30 avril 2010 12:20, par Safia Ouangbi

    d’ autre territoires peuvent effeectvement etre exposés de la meme maniére

  • Conclusion 2 30 avril 2010 19:26, par Sourd Fabienne

    Il y a des territoires qui ont été sacrifiés d’un point de vue environnemental dans le passé. En effet, les règles d’implantation des équipements lourds et la sensibilité environnementale semblaient moins marqués avant, et le passé industriel a laissé des zones qui méritent d’être investiguées : c’est ce que tentent certaines études de zones (autour de l’étang de Berre par exemple). La multi exposition est une préoccupation récente. Malheureusement, les moyens déployés à Champlan demeureront probablement inégalés.

  • Conclusion 2 3 mai 2010 17:55, par Sane Habibou

    oui on peut avoir ce genre de cas mais ce sera très rare

  • Conclusion 2 4 mai 2010 13:05, par Assih Bawoumodom Tagba

    Beaucoup d’autres localités peuvent présenté le même genre de problématique parce qu’avec l’urbanisation grandissante a travers le monde et la multiplication des infrastructures urbaines, plusieurs localité à proximité des grandes villes sont également encerclés par les infrastructures. C’est l’exemple d’Agoè nyvé et de Baguida au Togo.

  • Conclusion 2 4 mai 2010 13:58, par Djilo Tonmeu Carine

    oui les territoires situés proches des incinérateurs et des décharges

  • Conclusion 2 5 mai 2010 19:00, par Ilboudo Gueswende

    D’autres territoires tels que Chilly-Mazarin par exemple peuvent à un moment donné présenter la même problématique que Champlan notamment concernant la pollution atmosphériques par le traffic routier (émissions de NO2 élevées pour cette commune) comme à Champlan ; bruit sonores élevés du fait du trafic routier parce que la commune est traversée par les autoroutes A10 et A6, les départementale 118 et 128 et que 50% de la population vit à proximité de ces axes routiers. Cette situation pourrait aussi s’observer dans la commune de Massy-Palaiseau mais à un degré moins important qu’à Champlan ou à Chilly-Mazarin.

  • Conclusion 2 6 mai 2010 13:49, par Andrianomenjanahary Fenosoa

    Des cas pareils sont présent dans d’autres communes comme le cas de la ville Montgeron, Chilly Mazarin.

  • Conclusion 2 6 mai 2010 14:46, par Tendeng Paul

    Plusieurs territoires peuvent rencontrer le genre de problème. Au Sénégal, certaine localité de la ville de Dakar sont confrontés à des risques d’origine multiples. MBAO par exemple, village traditionnel situé sur le littoral sénégalais (la petite côte) est à proximité de la zone franche industrielle. Il donc est encerclé par plusieurs activités indistrielles. On n’y observe :  une centrale électrique (central de Cap de Bichesde la SENELEC) ;  une tannarie (SENTA) ;  une usine de production d’engraies (ICS) ;  et un peu plus loins une raffinerie (SAR) ; qui posent autant de problèmes environnementaus que de santé au iverains.

  • Conclusion 2 9 mai 2010 22:08, par Kinda Maurice

    Oui d’’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique. Ils ‘agit surtout des communes limitrophes comme Longjumeau (20 000 habs) ; Chilly-Mazarin (18 000 Habs) ou Palaiseau (31 000 Habs).

  • Conclusion 2 10 mai 2010 20:29, par Ouedraogo Issaka

    D’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique ou le présente déjà : Ce sont principalement les communes limitrophes de Champlan particulièrement Chilly Mazarin et Massy.

  • Conclusion 2 12 mai 2010 16:44, par Djeufa Heuchin Gile

    oui ! 1)nuisances liées aux bruits pour les localités situées au bord des grands axes routiers (gare...) , et peut être au réseau plus intensifié que celui de Champlan. 2) impacts sanitaires des usines de décharge, incinérateurs et autres installations de traitement des déchets et autres produits industriels dangereux.

  • Conclusion 2 24 mai 2010 01:49, par Mbaye Papa Mohamed

    Oui, d’autres territoires exposés aux mêmes nuisances peuvent présenter le même genre de problématique.

  • Conclusion 2 26 mai 2010 17:18, par Diouf Ndeye

    Oui Chilly-Mazarin,Massy,Longjumeau,Palaiseau,Orly peuvent presenter le meme genre de problematique.

  • Conclusion 2 27 mai 2010 15:02, par Sawadogo Philibert

    Je ne connais pasla France masi je suis sûr que oui. En ce qui concerne mon pays (Burkina Faso), ces problèmes peuvent se presenter dans les zones industrielles qui sont situées en plain milieu de zones residentielles dans les villes de Ouagadougou et de Bobo-dioulasso.

  • Conclusion 2 29 mai 2010 12:55, par Koffi-Kuma Kokou

    Oui d’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique ceux sont : -St Cyr l’école -l’usine CMMP à Aulnay sous Bois (Seine Saint Denis) - Chilly-Mazarin

  • Conclusion 2 29 mai 2010 19:36, par Wague Bocar

    les localités voisines de champlan

  • Conclusion 2 4 juin 2010 17:13, par Ntongone Angore Praxede

    les grandes agglomerations telles que les villes

  • Conclusion 2 8 juin 2010 00:22, par Agamaraki Adamou

    Oui d’autres territoires peuvent présenter les mêmes genres de problématique, l’exemple de l’autoroute Marseille –Lyon, qui traverse la ville de Lyon, avec tous les bruits et gaz dégagés par les gros porteurs. Il a été décidé à un moment donné, de la dévier et de contourner la ville. Les autres petites communes se sont opposées à cette décision, craignant d’être exposé aux mêmes effets. L’affaire suit son cours.

  • Conclusion 2 11 juin 2010 22:58, par Cleto Solange

    les sites subissant des multi-expositions

  • Conclusion 2 12 juin 2010 15:16, par Zerbo Salfou

    Oui surtout le territoire de Chilly-Mazarin, qui présente les mêmes nuisances (le même cocktail) que Champlan sinon plus.

  • Conclusion 2 12 juin 2010 22:35, par Fokou Sakam Ignace

    Toutes les grandes villes, comme Paris sont automatiquement exposées à tous les types de pollution sinon plus encore que celles de Champlan. Toutes les villes africaines subissent des pollutions de tout genre, exposant ainsi les populations à des effets notoires.

  • Conclusion 2 12 juin 2010 22:43, par Madjo Carole

    plusieurs autres villes peuvent présenter les mêmes problématiques. la plupart des villes africaines présentent ce problème de multi exposition et en particulier celles qui sont près des villes primaires car elles sont généralement celle qui abritent le plus d’industries ( Bonabéri, banlieue de Douala, capitale économique du Cameroun).

  • Conclusion 2 14 juin 2010 03:25, par Ndiaye Seynabou

    D’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique. C’est le cas par exemple des sites de sols pollués ou le cas de sites d’implantation d’incinérateurs et qui sont sources de nuisances pour leurs populations ou celles riveraines.

  • Conclusion 2 2 janvier 2011 17:10, par Masoud Khaldoun

    Oui, Orly, ile de france

  • Conclusion 2 7 janvier 2011 13:08, par Nikiema Pingdwinde Basile

    Oui d’autre territoires presentent les même problemes que Champlan. On a Chilly-Mazarin, Massy, Palaiseau, Longjumeau

  • Conclusion 2 7 janvier 2011 14:20, par Fogou Dongmo Robert

    Oui la même problématique peut se présenter sur d’autres territoires : il s’agit de Longjumeau (20 000 habs) ;Chilly-Mazarin (18 000 Habs) ou Palaiseau (31 000 Habs) communes limitrophes à Champlan.

  • Conclusion 2 7 janvier 2011 15:53, par Emmanuelle Beaugrand

    Les grands aéroports sont desservis pas de nombreux axes routiers fréquentés, ils sont proches de grandes métropoles, et donc potentiellement à proximités de sites industriels. Les villes proches de ces aéroports sont susceptibles de présenter le même type de multi expositions (bruit, pollution atmosphérique, ...). D’une manière générale, les pollutions de Champlan sont caractéristiques de celles des grandes agglomérations, il est donc probable qu’il y ait d’autre territoires concernés par de multiples expositions.

  • Conclusion 2 8 janvier 2011 21:36, par Loko Yeyinou Laura

    oui d’autres communes peuvent présenter le même genre de problématique, il s’agit de Villeneuve-le-Roi, Chilly–Mazarin, Massy, Longjumeau, Palaiseau qui sont des communes limitrophes de Champlan.

  • Conclusion 2 13 janvier 2011 00:39, par Nguimgou Signing Bienvenu

    Dans ce contexte, oui au Cameroun Edéa peut bien présenter ce genre de problématique. Edea est une ville située entre les deux mégalopoles camerounaises : Douala et Yaoundé. cette ville abrite la centrale hydro-électrique qui alimente 55% de ressource électrique du Cameroun, l’usine ALUCAM l’unique usine qui fabrique l’aluminium à partir d la bauxite pour toute l’Afrique Centrale, des voies de chemin de fer allant de Douala au nord Cameroun en passant par Yaoundé et l’axe lourd Douala - Yaoundé qui est la principale voie commerciale terrestre du Cameroun.Ici,s’ ajoute à cette exposition" Bruits - Pollution de l’air - champs magnétique" .

  • Conclusion 2 16 janvier 2011 13:11, par Wague Bocar

    Toutes les localités voisines de Champlan par exemple Massy Palaiseau

  • Conclusion 2 19 janvier 2011 15:14, par Combes Benjamin

    La situation de Champlan est assez particulière, rien que par la proximité d’Orly, un des plus grands aéroports de France. Cependant, le cas de Champlan peut servir dans la réflexion autour de l’installation de nouveaux sites à risque dans des espaces déjà soumis à une pollution forte. Les territoires soumis à une pollution "diversifiée" (chimique, sonore, ondes, état des sols, etc.), même à faible dose, peuvent donc s’enrichir de l’expérience de Champlan.

  • Conclusion 2 22 janvier 2011 21:27, par Nago Oumar

    la majorité des territoires sont confrontés aux mêmes problèmes parfois pires.la pollution atmosphérique,les nuisances sonores.les odeurs nauséabondes,des substances toxiques.les déchets solides..constituent le lot quotidien de nuisance dont la population est exposée.

  • Conclusion 2 23 janvier 2011 19:01, par EHOUO

    Oui, les autres localités qui peuvent présenter le même genre de problématique sont les suivantes : 1. Chilly - Mazarin (18 000 hbts) 2. Essonne 3. Longjumeau (20 000 hbts) 4. Palaisceau (31 000 hbts) 5. Localités situées aux environs de l’aéroport de Roissy.

  • Conclusion 2 23 janvier 2011 19:38, par Adounvo Todote

    Oui notamment les territoires limitrophes : Chilly-Mazarin, Longjumeau ou Palaiseau

  • Conclusion 2 24 janvier 2011 18:35, par Wele Alhassane

    D’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique ce sont Chilly-Mazarin, Massy

  • Conclusion 2 24 janvier 2011 19:35, par Scavo Linda

     : la majorité des territoires sont confrontés aux mêmes problèmes parfois pires.la pollution atmosphérique,les nuisances sonores.les odeurs nauséabondes,des substances toxiques.les déchets solides..constituent le lot quotidien de nuisance dont la population est exposée.

  • Conclusion 2 24 janvier 2011 23:17, par Demonmerot Florent

    Ce genre de problématique peut émerger dans les zones rurales subissant une urbanisation très rapide, comme dans la plupart des mégapoles

  • Conclusion 2 25 janvier 2011 12:24, par Diop Moustapha

    Tous les territoires qui présentent les mêmes installations que Chaplan peuvent développer le même genre de problématique.

  • Conclusion 2 25 janvier 2011 14:52, par Kouassi NGuessan

    Oui d’autres territoires peuvent développer ce genre de problématiques ; en effet tout comme Champlan les communes voisines des grandes zones urbaines pourraient être touchées par ce phénomène (problème d’extension et de développement des villes) .

  • Conclusion 2 25 janvier 2011 14:53, par manman

    Oui tel que Saint denis

  • Conclusion 2 25 janvier 2011 21:30, par Diarra Moustapha

    oui les territoires proches des aeroports et autoroute

  • Conclusion 2 26 janvier 2011 00:15, par Babio Sanni

    Oui d’autres territoires peuvent présenter le même genre de problématique. Les cas de : Saint Cyr, Saint Denis

  • Conclusion 2 26 janvier 2011 20:05, par Diene Ndeye Maimouna

    non d`autres territoires ne pourront pas presenter le même genre de probleme cqr Champlan presente un cas particulier de multi-exposition

  • Conclusion 2 28 janvier 2011 01:28, par Perez Marie-Elisabeth

    De nombreux territoires en périphérie des grandes villes doivent présenter le même type de problématique (multi expositions environnementales), mais peu en revanche doivent posséder les atouts de Champlan qui permettent aux habitants de se mobiliser. Il y a peu de chances que des études comparables (évaluation des diverses expositions + étude sociologique) soient reproduites ailleurs.

  • Conclusion 2 9 mars 2011 11:31, par Le Louarne Cecile

    En effet ce genre de problèmatique peut également toucher d’autres territoires. Champlan n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de ces petits villages limitrophes des grandes villes et qui, sans faire partie de ces grandes villes directement, subissent les inconvénients et les nuisances dus à l’activité et au développement de la grande ville en question.

SPIP  Mise à jour : le 12 décembre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos