Les études

Question n°3 (les études)

Oui il y avaient des questions sans réponses comme : impact sanitaire ? impact sanitaire de l’effet cocktail ? mesures de gestion et engagement pris à la suite de tout cela ?

Des questions sont-elles restées sans réponse ?

37 Messages de forum

  • Question n°3 (les études) 19 avril 2010 11:30, par Andriamanana Tiana

    Oui, plusieurs questions sont restées sans réponses comme :
    - les effets à long terme sur la santé de la population ?
    - les pathologies liés à la multi-exposition ? à long et/ou court terme ?
    - quels peuvent être les "effet-cocktail" à long terme ?
    - faut-il attendre que la population atteigne 3 000habitants avant d’approfondir les études multi-critères ?

  • Question n°3 (les études) 9 juin 2010 17:28, par Djeufa Heuchin Gile

    oui : La multiexposition environnementale : l’on n’a pas mesuré les effets de multiexpositions sur une longue durée, avec un échantillon assez grand ; ceci permettrait de prendre en compte certains facteurs individuels susceptibles de jouer un rôle influant. Les pics de bruits n’ont pas été mesurés, la durée de l’étude reste "contestée" par certains ; le fameux effet cocktail reste en suspend, donc sans réponse.

  • Question n°3 (les études) 9 juin 2010 17:47, par Sourd Fabienne

    Oui notamment l’effet cocktail (bruit + CEM + pollution atmosphérique...).

  • Question n°3 (les études) 10 juin 2010 12:06, par Bataillard Caroline

    Oui :
    - l’inquiétude des champlanais par rapport à leur santé : l’analyse présente des résultats globalement acceptables mais pas de réponse réelles par rapport aux impacts possibles, effectivement certains paramètres dépassent ponctuellement les normes.
    - le phénomène de multi-exposition n’est pas particulièrement traité : les différentes nuisances sont décortiquées de manière individuelle mais le cumul ou l’intéraction entre les différents impacts ne sont pas abordés.

  • Question n°3 (les études) 10 juin 2010 12:39, par Perez Munoz Antoine

    La question principale, qui avait en grande partie motivé la mobilisation des Champlanais, c’est à dire l’étude des effets sanitaires et en particulier l’effet "cocktail" de l’exposition à plusieurs polluants et nuisances, est effectivement restée sans réponse ; l’aspect sanitaire n’a été abordé que sous l’angle des craintes ressenties et des pathologies déclarées par les habitants sondés pour l’étude sociologique ; en l’absence de signal sanitaire déclaré il n’y a pas eu d’étude épidémiologique. Enfin la question des retombées concrètes en terme de réduction des nuisances, qui semble cruciale, demeure en suspens, une demande importante des habitants (mesures anti-bruit, enfouissement des lignes H.T.) étant ressentie.

  • Question n°3 (les études) 10 juin 2010 16:47, par Ntongone Angore Praxede

    oui des questions sont restés sans réponse surtout la principale qui etait de savoir s’il y avait un effet cocktail ou pas quels sont les l’effets de ces pollutions prise ensemble sur la population de Champlan

  • Question n°3 (les études) 11 juin 2010 14:18, par Badji Placide

    Oui, des questions sont restées sans réponses, notamment : il s’agit d’un cas de multi expositions. Dans ce cas, quelles sont en termes formels effets associés à chaque type d’exposition recensé. Quel risque présente chacune des situation. Dans 5, 10, 20, ...ans, quels seront les effets sur la santé des populations ? Y a-t-il des effets latents sur leur santé, leur intégrité physique ?

  • Question n°3 (les études) 11 juin 2010 21:31, par Kinda Maurice

    Oui, l’impact de l’effet cocktail des différentes nuisances issues de diverses sources de pollution est resté sans réponse.

  • Question n°3 (les études) 11 juin 2010 22:50, par Cleto Solange

    1/ l’impact sanitaire de l’effet cocktail

    2/ les mesures de prévention qui seront prises suite à ces études

  • Question n°3 (les études) 12 juin 2010 11:20, par Andrianomenjanahary Fenosoa

    Des questions restent sans réponse pour les Champlanais comme le fameux « effet cocktail ». Les Champlanais soulignent le flou qui continue d’entourer cette question, posée dès le départ, et les peurs que cela engendre.

    Ainsi, selon les attentes de chacun, les résultats ont pu être perçus comme « désangoissants », comme n’apportant pas de réponse immédiate en termes de gestion, comme insuffisants en terme sanitaire…ou les trois à la fois !

  • Question n°3 (les études) 12 juin 2010 15:05, par Zerbo Salfou

    Les riverains n’ont pas pu avoir de réponse sur l’effet cocktail ,et sur les mesures de gestion face à leurs inquiétudes

  • Question n°3 (les études) 12 juin 2010 22:18, par Fokou Sakam Ignace

    Il est toujours attendu que le fameux « effet cocktail » soit mesuré. A ce stade, les Champlanais soulignent le flou qui continue d’entourer cette question, posée dès le départ, et les peurs que cela engendre.

  • Question n°3 (les études) 12 juin 2010 22:20, par Madjo Carole

    quels sont les impacts du fameux effet cocktail qui plane sur le village ? quelles mesures vont être prise par rapport à cela ?

  • Question n°3 (les études) 12 juin 2010 22:21, par Madjo Carole

    oui il ya des questions sans réponses.

  • Question n°3 (les études) 12 juin 2010 23:27, par Malergue Christelle

    Oui, notamment "l’effet cocktail" d’expositions à de multiples nuisances n’a pas pu être évalué , les nuisances ont été évaluées indépendamment les unes des autres. Or ,c’était initialement la demande des citoyens mais la tâche n’a scientifiquement pas de réponse en l’état actuel des connaissances.

    Des habitants demandent de plus amples études pour évaluer les effets à long terme, qui n’ont donc pas été estimés dans les études réalisées (trop courtes, demandent un long et permanent suivi, et sans doute le rapprochement avec des études d’autres cohortes).

    Enfin, des questions de gestion, d’ordre pratique, ont pu rester sans réponse immédiate, comme des murs anti-bruits par exemple.

  • Question n°3 (les études) 14 juin 2010 03:22, par Ndiaye Seynabou

    Des questions sont restées sans réponse. C’est le cas notamment la question sur l’impact que peut avoir l’incinérateur dans la pollution de l’air et la question sur les effets de la muti-exposition environnementale sur les habitants de Champlan.

  • Question n°3 (les études) 2 janvier 2011 17:03, par Masoud Khaldoun

    Oui, il reste encore des questions sans reponses.

  • Question n°3 (les études) 7 janvier 2011 12:56, par Nikiema Pingdwinde Basile

    Ces etudes n’ont pas repondu à toutes les attentes des popultions de Champlan. On peut retenir les question non élucidées :
    - la maitrise de « l’éffet cocktail » car les mesures ne sont pas propsées
    - les facteurs alarmistes des habitants n’est pas ressorti
    - les reponses immediates pour la gestion des pollutions ou des nuisances ne sont pas données
    - au plan sanitaire les etudes semblent insuffisantes

  • Question n°3 (les études) 7 janvier 2011 14:18, par Fogou Dongmo Robert

    Oui, plusieurs questions sont restées sans reponses, une proportion importante attend, légitimement, que ces études soient suivies d’actions concrètes comme une plus grande rapidité dans l’instruction des demandes d’isolation des bâtiments contre le bruit des avions, l’enterrement des lignes « 4 fils », la réalisation de déviations routières… Certains ont souhaité qu’il y ait un prolongement des études pour mesurer les effets à long terme, et la demande d’une approche épidémiologique a de nouveau été formulée. De façon particulièrement récurrente, il est attendu que le fameux « effet cocktail » soit mesuré. A ce stade, les Champlanais soulignent le flou qui continue d’entourer cette question, posée dès le départ, et les peurs que cela engendre.

  • Question n°3 (les études) 7 janvier 2011 15:34, par Emmanuelle Beaugrand

    L’effet cocktail des expositions sur la santé

  • Question n°3 (les études) 8 janvier 2011 21:33, par Loko Yeyinou Laura

    Oui, la question relative à l’effet cocktail n’a pas été élucidée car la superposition des pollutions peut avoir un impact plus important que celles de chacune prise séparément. Les résultats de l’étude dressent en effet plutôt un état des lieux des différentes nuisances subies par les Champlanais qu’une réponse à l’impact sanitaire d’un cumul des pollutions.

  • Question n°3 (les études) 10 janvier 2011 17:35, par Diene Ndeye Maimouna

    Oui par exemple l’impact des situations multiexpositions sur la santé Les facteurs individuels en rapport avec le projet de vie, les ressources individuels mais aussi les facteurs collectifs.

  • Question n°3 (les études) 13 janvier 2011 00:31, par Nguimgou Signing Bienvenu

    Oui ! De façon particulièrement récurrente, il est attendu que le fameux « effet cocktail » soit mesuré. A ce stade, les Champlanais soulignent le flou qui continue d’entourer cette question, posée dès le départ, et les peurs que cela engendre. Une proportion importante attend, légitimement, que ces études soient suivies d’actions concrètes comme une plus grande rapidité dans l’instruction des demandes d’isolation des bâtiments contre le bruit des avions, l’enterrement des lignes « 4 fils », la réalisation de déviations routières… Certains ont souhaité qu’il y ait un prolongement des études pour mesurer les effets à long terme, et la demande d’une approche épidémiologique a de nouveau été formulée.

  • Question n°3 (les études) 16 janvier 2011 13:01, par Wague Bocar

    Les questions restées sont la mesure de l’effet coctail soulignée au depart. l’impact des basses frequences sur leur

  • Question n°3 (les études) 19 janvier 2011 15:04, par Combes Benjamin

    La principale question sans réponse reste l’effet de la multi-exposition aux différentes sources de pollution et notamment les effets à long terme

  • Question n°3 (les études) 22 janvier 2011 21:16, par Nago Oumar

    évidemment !

  • Question n°3 (les études) 23 janvier 2011 19:11, par EHOUO

    Oui, il existe des questions qui sont restées sans réponse. ce sont essentiellement :
    - la question relative à celle qui prend en compte les réponses immédiate en terme de gestion, comme insuffisant en terme sanitaire ou assainissement du cadre de vie des populations de Champlan.
    - La question relative à la gestion de la pollution aquatique ou la prise en charge de la population malade victime des effets des polluants.

  • Question n°3 (les études) 23 janvier 2011 19:29, par Adounvo Todote

    - les effets de la co-exposition
    - la relation entre l’exposition au bruit et l’impact sanitaire
    - la corrélation entre la gène exprimée par les individus avec les niveaux d’exposition sonores des différentes sources de bruits sur le terrain

  • Question n°3 (les études) 24 janvier 2011 18:33, par Wele Alhassane

    Oui : aucun indice d’un éventuel « effet-cocktail » n’a été trouvé.

  • Question n°3 (les études) 24 janvier 2011 19:34, par Scavo Linda

    évidemment !

  • Question n°3 (les études) 24 janvier 2011 23:16, par Demonmerot Florent

    Il n’y a pas de réponse sur les conséquences sanitaires de cette situation de multi exposition : il s’agissait d’évaluer l’impact sanitaire, questionné régulièrement par les riverains auprès des équipements générant des pollutions, mais d’identifier le cumul des pollutions et leur potentiel impact sanitaire : l’éventuel effet cocktail. Il n’y a pas de réponse à cette question qui est pourtant la question centrale !

  • Question n°3 (les études) 25 janvier 2011 12:13, par Diop Moustapha

    Plusieurs questions sont restées sans réponses. Il ’agit : des effets à long terme sur la santé de la population, des pathologies liés à la multi-exposition, "effet-cocktail" à long terme etc...

  • Question n°3 (les études) 25 janvier 2011 14:40, par Kouassi NGuessan

    Des questions sont restées sans réponse notamment le fait de savoir si la multiexposition pourrait être à l’origine d’un « effet cocktail ».

  • Question n°3 (les études) 25 janvier 2011 14:41, par manman

    Oui des questions sont restées sans reponse, comme la question sur l’effet coktail. selon les attentes de chacun, les résultats ont pu être perçus comme « désangoissants », comme n’apportant pas de réponse immédiate en termes de gestion, comme insuffisants en terme sanitaire…ou les trois à la fois !

  • Question n°3 (les études) 25 janvier 2011 21:32, par Diarra Moustapha

    Oui des questions surtout liées à la santé environnementale

  • Question n°3 (les études) 26 janvier 2011 00:01, par Babio Sanni

    Les questions restées sans réponses sont :
    - La réponse à l’effet coktail
    - Les mesures de gestion à la suite des études
    - Les effets à long terme
    - Les effets de la multi-exposition

  • Question n°3 (les études) 28 janvier 2011 01:22, par Perez Marie-Elisabeth

    Les multiples mesures ont tenté de rendre compte de l’effet cocktail (exposition à de multiples facteurs environnementaux, de faible dose chacun sur de longues périodes). L’exposition est à peu près quantifiée, mais le lien de causalité avec les plaintes (diffuses, non spécifiques) des habitants semble impossible à réaliser par des études épidémiologiques

SPIP  Mise à jour : le 18 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos